2018-07-01 12:00 - Messages

Sous le vernis, des professionnels de la beauté en danger

Parce qu'ils doivent nous apporter du bien-être, les professionnels de la beauté sont rarement considérés comme des travailleurs à risques en matière de sécurité et de santé. Ceux qui prennent soin du corps des autres le font pourtant souvent au détriment de leur propre santé.
Très rares sont les travailleurs de la beauté à échapper aux troubles musculosquelettiques. L'usage quotidien de produits cosmétiques contenant des molécules chimiques allergisantes ou irritantes pour la peau leur cause de nombreux soucis de santé.
Le problème est particulièrement aigu dans les activités de manucure. Ces dernières années, la mode des ongles artificiels s'est diffusée un peu partout dans les pays industrialisés. Des salons de manucure à bas prix ont littéralement envahi certains quartiers des grandes villes. Des produits chimiques toxiques, notamment des solvants, y sont abondamment utilisés.
La réponse de l'Union européenne à ces menaces pour la santé de dizaines de milliers de travailleurs est insatisfaisante. Ainsi, la Commission européenne s'oppose avec fermeté à la transposition en directive d'un accord-cadre conclu par les partenaires sociaux européens en vue d'améliorer la sécurité et la protection de la santé dans le secteur de la coiffure. Par ailleurs, la législation européenne réglementant la commercialisation des produits cosmétiques protège avant tout les consommateurs, beaucoup moins les professionnels qui les manipulent au moins une trentaine d'heures par semaine.

Source: (2018). HesaMag (17).
http://www.etui.org/fr/Themes/Sante-et-securite/HesaMag

Occupational health and safety in the industry 4.0 era: A cause for major concern?

Real-time communication, Big Data, human–machine cooperation, remote sensing, monitoring and process control, autonomous equipment and interconnectivity are becoming major assets in modern industry. As the fourth industrial revolution or Industry 4.0 becomes the predominant reality, it will bring new paradigm shifts, which will have an impact on the management of occupational health and safety (OHS).
In the midst of this new and accelerating industrial trend, are we giving due consideration to changes in OHS imperatives? Are the OHS consequences of Industry 4.0 being evaluated properly? Do we stand to lose any of the gains made through proactive approaches? Are there rational grounds for major concerns? In this article, we examine these questions in order to raise consciousness with regard to the integration of OHS into Industry 4.0.
It is clear that if the technologies driving Industry 4.0 develop in silos and manufacturers’ initiatives are isolated and fragmented, the dangers will multiply and the net impact on OHS will be negative. As major changes are implemented, previous gains in preventive management of workplace health and safety will be at risk. If we are to avoid putting technological progress and OHS on a collision course, researchers, field experts and industrialists will have to collaborate on a smooth transition towards Industry 4.0.

Source: Badri, A., Boudreau-Trudel, B. et Souissi, A. S. (2018). Safety Science, 109, 403-411.
https://doi.org/10.1016/j.ssci.2018.06.012

Anses - Rapports d'activité 2017

L'année 2017 aura été marquée par des débats nombreux, notamment dans le cadre des États généraux de l'alimentation, mais également par des controverses, en France ou au niveau européen. Pesticides, perturbateurs endocriniens, nanomatériaux, ondes électromagnétiques… autant de sujets qui reviennent avec régularité dans le débat public, parce qu'ils sont sources d'interrogations, voire de craintes pour nos concitoyens, en tous cas, sources d'incertitudes.

Source: https://www.anses.fr/fr/content/rapports-dactivit%C3%A9-de-lagence-0

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives