2018-05-01 12:00 - Messages

Évaluation des expositions professionnelles de la population des travailleurs en France : des outils et des méthodes

L’évaluation des expositions professionnelles et de leur évolution au cours du temps est une activité essentielle dans tout système de santé publique de surveillance des risques professionnels. Elle consiste à examiner, non pas la survenue des maladies, mais la fréquence et la répartition des expositions à des facteurs potentiellement pathogènes dans la population des travailleurs. Cet article s’attache à faire une brève description des principales méthodes d’évaluation des expositions professionnelles chez l’ensemble des travailleurs en France, dans une vision populationnelle. Il décrit la grande variété des outils disponibles et montre comment une collecte régulière d’information structurée permet la production de divers indicateurs utiles pour orienter et prioriser les actions de prévention. Ainsi, pour approcher l’exposition professionnelle, seront décrites successivement l’enquête par questionnaire – et notamment via des tests et scores – pour appréhender des expositions particulières, puis les cohortes, les bases de données de mesures atmosphériques, la biométrologie, les matrices emplois-expositions, les matrices cultures-expositions, et enfin la modélisation de l’exposition.
Par définition, l’exposition professionnelle à des nuisances chimiques, physiques, biologiques ou à des contraintes organisationnelles, se situe préalablement à la survenue de toute pathologie liée au travail. Agir sur ce déterminant constitue un levier essentiel à la prévention et la préservation de l’état de santé des travailleurs, quelle que soit leur activité.

Source: El Yamani M, Fréry N, Pilorget C. (2018). Bull Epidémiol Hebd, (12-13), 216-20.
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/12-13/2018_12-13_1.html

ISO 31000:2018 Management du risque : lignes directrices

Les principales modifications par rapport à l'édition précédente sont les suivantes:
- revue des principes de management du risque, qui sont les critères clés de sa réussite;
- mise en exergue du leadership de la direction et de l'intégration du management du risque, en commençant par la gouvernance de l'organisme;
- importance accrue accordée à la nature itérative du management du risque, en notant que de nouvelles expériences, connaissances et analyses peuvent conduire à une révision des éléments, actions et moyens de maîtrise du processus à chacune de ses étapes;
- simplification du contenu en se concentrant davantage sur le maintien d'un modèle de système ouvert pour s'adapter à de multiples besoins et contextes.

Source: https://www.iso.org/obp/ui/#iso:std:iso:31000:ed-2:v1:fr

Quelle(s) épidémiologie(s) pour la santé au travail? Réflexions à partir des cancers professionnels

Depuis le début des années 1990, l’épidémiologie est le théâtre de vifs débats internes, portant sur la nature de la discipline et le rôle qu’elle est censée jouer dans la société. À partir d’une étude critique de la littérature sur les cancers professionnels, l’article propose de restituer la nature des différents conflits opposant les principaux paradigmes de recherche en santé au travail, et d’en comprendre les fondements et logiques sociales. S’appuyant sur diverses disciplines, l’épidémiologie professionnelle est soumise à des logiques théoriques et explicatives concurrentes et contradictoires qui se donnent à voir aussi bien au niveau de la construction des objets d’étude, qu’à celui des choix des hypothèses et/ou des variables d’intérêt. Plus précisément, il souligne que les oppositions et conflits entre disciplines (médecine, sciences sociales, etc.) se rejouent à l’intérieur même de l’épidémiologie, dans chacune de ses branches, en raison de son hyperspécialisation croissante et de l’opposition « nature » vs « culture » qui structure l’entièreté du champ.

Source: Betansedi, C.-O. (2018). Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (20-1). 
http://dx.doi.org/10.4000/pistes.5604

Workplace Safety Futures

The impact of emerging technologies and platforms on work health and safety and workers' compensation over the next 20 years
This report considers the impact of six megatrends on work health and safety (WHS) and workers' compensation over the next 20 years (Figure 1). The narrative of the future is based on a structured process of strategic foresight which identifies megatrends and illustrates their possible impacts using future scenarios.
As digital technologies advance in capability and decrease in cost, they are likely to enter the work environment in greater numbers and in a wider variety of roles. Major advances in automation, artificial intelligence (AI), digitisation, augmented reality (AR) and virtual reality (VR), cyber-physical systems and other technologies are on the horizon. Enabled by technological developments, the worldwide growth of peer-to-peer (P2P) platforms, such as Uber, Airtasker, and Gobi, has the potential to fundamentally shift employment patterns and structures toward a ‘gig economy’ where freelance task-based work is common. This is occurring in the context of an Australian workforce facing a number of key changes: a transition to professional service-based employment; the end of the mining boom; and the demographic shift towards an older workforce.
Given these emerging changes, a key question for WHS and workers' compensation policymakers is the extent to which current regulatory and compensation systems are able to meet future challenges. Scenario planning seeks to address this question by sketching out the plausible conditions that may or may not require change based on a series of proven and relevant megatrends shaping the future. This enables stakeholders and decision makers to begin thinking about plausible futures before they eventuate, and make wiser planning and strategic decisions.

Source: https://www.data61.csiro.au/en/Our-Work/Future-Cities/Planning-sustainable-infrastructure/workplacesafety

Occupational Health: the Global Value and Evidence

Effective occupational health measures result in the absence of health impairment (although this consequently remain invisible unless properly monitored). However, in general, existing economic evaluations sketch a mostly bright picture of the benefits of investing in occupational health.
Most work-related diseases are multifactorial in origin and appear after a relatively long latency period between exposure and health effects. Despite the difficulties and the challenges in the economic evaluation of occupational health interventions, both literature and case studies provide evidence of the global rationale for investing in occupational health for enterprises.

Source: https://www.som.org.uk/sites/som.org.uk/files/Occupational_Health_the_Global_Value_and_Evidence_April_2018.pdf

Bibliography of Communication and Research Products 2017

In 2017, the National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) and its partners in the public and private sectors met a myriad of occupational safety and health challenges. These ranged from natural disasters to a changing, increasingly technological, often gig-based, workplace. Many insightful communication and research products showcased NIOSH efforts to make workplaces safer and healthier. In keeping with the NIOSH tradition of translating critical lessons learned into actionable communication and research products, 2017 ended with an extensive compendium of products promoting occupational safety and health for all workers.

Source: https://www.cdc.gov/niosh/docs/2018-127/

Évaluation des risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs

L'Anses publie les résultats de son expertise sur les risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs. Dans une démarche d'anticipation prospective jusqu'au milieu du XXIème siècle, l'expertise s'est attachée à caractériser les interactions entre le climat, l'environnement et la santé au travail dans l'objectif d'identifier les risques professionnels potentiellement accrus par le changement climatique. L'expertise met en évidence le fait que tous les risques professionnels sont et seront affectés par le changement climatique et les modifications de l'environnement, à l'exception des risques liés au bruit et aux rayonnements artificiels. Sont principalement en cause la hausse des températures, l'évolution de l'environnement biologique et chimique, et la modification de la fréquence et de l'intensité de certains aléas climatiques. L'Anses recommande de renforcer la mobilisation du monde du travail afin de promouvoir la sensibilisation aux effets du changement climatique sur la santé, par le biais notamment de l'information et de la formation. L'Agence recommande plus particulièrement d'inciter l'ensemble des acteurs concernés à intégrer dès à présent dans leurs démarches d'évaluation des risques professionnels les impacts du changement climatique déjà perceptibles ou qui peuvent être anticipés, ceci afin de déployer des mesures de prévention adaptées.

Source: https://www.anses.fr/fr/content/effets-du-changement-climatique-en-milieu-de-travail-des-risques-professionnels-augment%C3%A9s-et

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives