Une nouvelle technologie pour sauver la vie des mineurs

Un partenariat de transfert de connaissances (KTP, Knowledge Transfer Partnership) entre le fabricant de composés électroniques Tioga, basé à Derby, East Midlands, et l'université de Nottingham, a permis la mise au point d'un dispositif qui pourrait permettre de sauver des vies dans l'industrie minière.
Depuis 2008, l'université de Nottingham travaille sur une technologie appelée Heart Light, qui permet de surveiller en continu le rythme cardiaque d'un nouveau né à l'aide d'un petit dispositif placé sur la tête de celui-ci. L’idée est de développer un détecteur fondé sur cette technologie, capable de surveiller le bien-être des mineurs. De façon intéressante, il s’avère que le prédécesseur de Heart Light fut initialement développé pour la surveillance des travailleurs dans les fonderies d’aluminium de Rio Tinto.

Source : Les Bulletins Electroniques de l'ADIT, 19 septembre 2012 http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70998.htm

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives