Avis de santé publique sur la prévention des traumatismes à la ferme au Québec

Le but de cet avis est de produire un état des connaissances sur les traumatismes non intentionnels survenant à la ferme et de formuler des recommandations quant aux moyens à déployer pour améliorer la sécurité des producteurs agricoles et de leurs familles de même que celle des travailleurs. En effet, la ferme constitue à la fois un milieu de travail et un milieu de vie pour les adultes et enfants qui y passent une bonne partie de leur temps. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'avis porte sur les groupes cibles suivants : les enfants, les jeunes travailleurs, les travailleurs en général, les travailleurs âgés ainsi que les travailleurs migrants.

Dans ce contexte, la sécurité à la ferme (comme milieu de travail et comme milieu de vie) apparaît comme une préoccupation de premier plan parmi les enjeux à considérer dans une politique agroalimentaire puisqu'il s'agit d'une caractéristique susceptible d'améliorer tant les conditions de vie que les conditions de travail qui prévalent dans ce secteur. En effet, ni la Loi sur la santé et la sécurité du travail, ni la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles ne traitent de façon spécifique du secteur agricole. Au Québec, la prévention en milieu agricole est principalement le produit d'une collaboration entre la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) et l'Union des producteurs agricoles (UPA) à laquelle participe également le Réseau de santé publique en santé au travail.

Source :
http://www.inspq.qc.ca/publications/notice.asp?E=p&NumPublication=1302#apercu
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1302_AvisPrevTraumaFerme.pdf

 

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives