Évaluation des expositions professionnelles de la population des travailleurs en France : des outils et des méthodes

L’évaluation des expositions professionnelles et de leur évolution au cours du temps est une activité essentielle dans tout système de santé publique de surveillance des risques professionnels. Elle consiste à examiner, non pas la survenue des maladies, mais la fréquence et la répartition des expositions à des facteurs potentiellement pathogènes dans la population des travailleurs. Cet article s’attache à faire une brève description des principales méthodes d’évaluation des expositions professionnelles chez l’ensemble des travailleurs en France, dans une vision populationnelle. Il décrit la grande variété des outils disponibles et montre comment une collecte régulière d’information structurée permet la production de divers indicateurs utiles pour orienter et prioriser les actions de prévention. Ainsi, pour approcher l’exposition professionnelle, seront décrites successivement l’enquête par questionnaire – et notamment via des tests et scores – pour appréhender des expositions particulières, puis les cohortes, les bases de données de mesures atmosphériques, la biométrologie, les matrices emplois-expositions, les matrices cultures-expositions, et enfin la modélisation de l’exposition.
Par définition, l’exposition professionnelle à des nuisances chimiques, physiques, biologiques ou à des contraintes organisationnelles, se situe préalablement à la survenue de toute pathologie liée au travail. Agir sur ce déterminant constitue un levier essentiel à la prévention et la préservation de l’état de santé des travailleurs, quelle que soit leur activité.

Source: El Yamani M, Fréry N, Pilorget C. (2018). Bull Epidémiol Hebd, (12-13), 216-20.
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/12-13/2018_12-13_1.html

ISO 31000:2018 Management du risque : lignes directrices

Les principales modifications par rapport à l'édition précédente sont les suivantes:
- revue des principes de management du risque, qui sont les critères clés de sa réussite;
- mise en exergue du leadership de la direction et de l'intégration du management du risque, en commençant par la gouvernance de l'organisme;
- importance accrue accordée à la nature itérative du management du risque, en notant que de nouvelles expériences, connaissances et analyses peuvent conduire à une révision des éléments, actions et moyens de maîtrise du processus à chacune de ses étapes;
- simplification du contenu en se concentrant davantage sur le maintien d'un modèle de système ouvert pour s'adapter à de multiples besoins et contextes.

Source: https://www.iso.org/obp/ui/#iso:std:iso:31000:ed-2:v1:fr

Quelle(s) épidémiologie(s) pour la santé au travail? Réflexions à partir des cancers professionnels

Depuis le début des années 1990, l’épidémiologie est le théâtre de vifs débats internes, portant sur la nature de la discipline et le rôle qu’elle est censée jouer dans la société. À partir d’une étude critique de la littérature sur les cancers professionnels, l’article propose de restituer la nature des différents conflits opposant les principaux paradigmes de recherche en santé au travail, et d’en comprendre les fondements et logiques sociales. S’appuyant sur diverses disciplines, l’épidémiologie professionnelle est soumise à des logiques théoriques et explicatives concurrentes et contradictoires qui se donnent à voir aussi bien au niveau de la construction des objets d’étude, qu’à celui des choix des hypothèses et/ou des variables d’intérêt. Plus précisément, il souligne que les oppositions et conflits entre disciplines (médecine, sciences sociales, etc.) se rejouent à l’intérieur même de l’épidémiologie, dans chacune de ses branches, en raison de son hyperspécialisation croissante et de l’opposition « nature » vs « culture » qui structure l’entièreté du champ.

Source: Betansedi, C.-O. (2018). Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (20-1). 
http://dx.doi.org/10.4000/pistes.5604

Workplace Safety Futures

The impact of emerging technologies and platforms on work health and safety and workers' compensation over the next 20 years
This report considers the impact of six megatrends on work health and safety (WHS) and workers' compensation over the next 20 years (Figure 1). The narrative of the future is based on a structured process of strategic foresight which identifies megatrends and illustrates their possible impacts using future scenarios.
As digital technologies advance in capability and decrease in cost, they are likely to enter the work environment in greater numbers and in a wider variety of roles. Major advances in automation, artificial intelligence (AI), digitisation, augmented reality (AR) and virtual reality (VR), cyber-physical systems and other technologies are on the horizon. Enabled by technological developments, the worldwide growth of peer-to-peer (P2P) platforms, such as Uber, Airtasker, and Gobi, has the potential to fundamentally shift employment patterns and structures toward a ‘gig economy’ where freelance task-based work is common. This is occurring in the context of an Australian workforce facing a number of key changes: a transition to professional service-based employment; the end of the mining boom; and the demographic shift towards an older workforce.
Given these emerging changes, a key question for WHS and workers' compensation policymakers is the extent to which current regulatory and compensation systems are able to meet future challenges. Scenario planning seeks to address this question by sketching out the plausible conditions that may or may not require change based on a series of proven and relevant megatrends shaping the future. This enables stakeholders and decision makers to begin thinking about plausible futures before they eventuate, and make wiser planning and strategic decisions.

Source: https://www.data61.csiro.au/en/Our-Work/Future-Cities/Planning-sustainable-infrastructure/workplacesafety

Occupational Health: the Global Value and Evidence

Effective occupational health measures result in the absence of health impairment (although this consequently remain invisible unless properly monitored). However, in general, existing economic evaluations sketch a mostly bright picture of the benefits of investing in occupational health.
Most work-related diseases are multifactorial in origin and appear after a relatively long latency period between exposure and health effects. Despite the difficulties and the challenges in the economic evaluation of occupational health interventions, both literature and case studies provide evidence of the global rationale for investing in occupational health for enterprises.

Source: https://www.som.org.uk/sites/som.org.uk/files/Occupational_Health_the_Global_Value_and_Evidence_April_2018.pdf

Bibliography of Communication and Research Products 2017

In 2017, the National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) and its partners in the public and private sectors met a myriad of occupational safety and health challenges. These ranged from natural disasters to a changing, increasingly technological, often gig-based, workplace. Many insightful communication and research products showcased NIOSH efforts to make workplaces safer and healthier. In keeping with the NIOSH tradition of translating critical lessons learned into actionable communication and research products, 2017 ended with an extensive compendium of products promoting occupational safety and health for all workers.

Source: https://www.cdc.gov/niosh/docs/2018-127/

Évaluation des risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs

L'Anses publie les résultats de son expertise sur les risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs. Dans une démarche d'anticipation prospective jusqu'au milieu du XXIème siècle, l'expertise s'est attachée à caractériser les interactions entre le climat, l'environnement et la santé au travail dans l'objectif d'identifier les risques professionnels potentiellement accrus par le changement climatique. L'expertise met en évidence le fait que tous les risques professionnels sont et seront affectés par le changement climatique et les modifications de l'environnement, à l'exception des risques liés au bruit et aux rayonnements artificiels. Sont principalement en cause la hausse des températures, l'évolution de l'environnement biologique et chimique, et la modification de la fréquence et de l'intensité de certains aléas climatiques. L'Anses recommande de renforcer la mobilisation du monde du travail afin de promouvoir la sensibilisation aux effets du changement climatique sur la santé, par le biais notamment de l'information et de la formation. L'Agence recommande plus particulièrement d'inciter l'ensemble des acteurs concernés à intégrer dès à présent dans leurs démarches d'évaluation des risques professionnels les impacts du changement climatique déjà perceptibles ou qui peuvent être anticipés, ceci afin de déployer des mesures de prévention adaptées.

Source: https://www.anses.fr/fr/content/effets-du-changement-climatique-en-milieu-de-travail-des-risques-professionnels-augment%C3%A9s-et

Plateformisation : quelles conséquences en santé sécurité au travail en 2027 ?

Le développement des plateformes d'intermédiation, qui mettent en relation clients et prestataires de services, s'est accompagné de nombreuses interrogations de la part des acteurs du monde du travail. En effet, ces nouvelles formes d'organisation du travail viennent bousculer les entreprises traditionnelles et pourraient faire émerger des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs. L'INRS, avec l'aide de nombreux partenaires, a mené un exercice de prospective, afin de dresser un panorama des futurs possibles et des questions stratégiques qu'ils posent en termes de prévention des risques professionnels.

Source: Malenfer, M., Hery, M., Defrance, M. et Leïchle, J. (2018). Hygiène et sécurité au travail (250).
http://www.hst.fr/dms/hst/data/articles/HST/TI-VP-19/vp19.pdf

Envoyé: 2018-04-30 8:03 par Maryse Gagnon | avec aucun commentaire
Classé sous : ,
Intelligence artificielle et travail

L'intelligence artificielle conduira à des transformations profondes du travail. Pour s'y préparer, le rapport passe au crible trois secteurs – transports, bancaire et santé, élabore des scénarios d'évolution et propose des pistes d'action.
Sur la base de l'analyse présentée, le rapport identifie trois axes pour répondre aux enjeux soulevés par l'intelligence artificielle en matière de travail :
•conduire, à l'échelle de la branche ou de la filière, des travaux de prospective sur le potentiel de l'intelligence artificielle, pour assurer un bon niveau d'information et d'anticipation des acteurs ;
•assurer la formation des travailleurs aux enjeux de demain : former des travailleurs très qualifiés pour produire l'IA, et des travailleurs conscients des enjeux techniques, juridiques, économiques ou éthiques que posent le recours à des outils à base d'intelligence artificielle ;
•renforcer des dispositifs de sécurisation des parcours professionnels pour les quelques secteurs ou sous-secteurs qui seraient fortement impactés par le risque d'automatisation.
Enfin, il conviendra de ne pas sous-estimer les risques en matière de condition de travail – perte d'autonomie, intensification du travail, etc. – liés aux conditions de déploiement des outils IA dans les organisations du travail.

Source: http://www.strategie.gouv.fr/publications/intelligence-artificielle-travail

Game changing technologies: Exploring the impact on production processes and work

This overview report summarises the findings of five case studies on the likely impact of game changing technologies on production and employment in the manufacturing sector in Europe up to 2025: advanced industrial robotics; industrial internet of things; additive manufacturing; electric vehicles; and industrial biotechnology. The adoption of these new technological possibilities will not only have consequences for the production process, but also for the working conditions of those employed on the process and on employment demands at company level. The report highlights the increase in digitisation, the greater demand for highly skilled workers, the expansion of value added to both ends of the product cycle, the even greater importance of data security, the possible reshoring of some production back to Europe, and the need to develop and observe industry standards and protocols.

Source: https://www.eurofound.europa.eu/publications/report/2018/game-changing-technologies-in-european-manufacturing

HSE - Annual Science Review 2018

HSE's Annual Science Review 2018 has a wide range of case studies describing the contribution the work of our scientists, engineers, physicians and analysts to improving health and safety. It contains 29 case studies from our science and engineering research work and highlights our Shared Research Programmes sponsored by industry and other stakeholders. The Review also highlights the importance of the interface between scientists and policymakers, and ensuring that evidence and the uncertainty around it is effectively communicated.

Source: http://www.hse.gov.uk/research/content/science-review-2018.pdf

An overview of health and safety in the Colorado cannabis industry

Background: Understanding worker health and safety in the rapidly growing legal U.S. cannabis industry is important. Although little published research exists, workers may be exposed to biological, chemical, and physical hazards. This study investigated the Colorado cannabis industry workforce and both physical and psychosocial hazards to worker health and safety.
Methods: Two hundred and fourteen Colorado cannabis workers completed an online survey after in-person and online recruitment. Participants answered questions about their occupation, job tasks, general well-being, occupational health and safety, cannabis use, and tobacco use.
Results: Colorado cannabis workers were generally job secure and valued safety. However, they regularly consumed cannabis, expressed low concerns about workplace hazards, reported some occupational injuries and exposures, and reported inconsistent training practices.
Conclusions: Working in the cannabis industry is associated with positive outcomes for workers and their organizations, but there is an imminent need to establish formal health and safety training to implement best practices.

Source: Walters, K. M., Fisher, G. G. et Tenney, L. (2018). American journal of industrial medicine.
https://doi.org/10.1002/ajim.22834

Anses - Programme national de recherche Environnement - Santé - Travail

L'Anses publie la liste des projets retenus dans le cadre de ses trois appels à projets de recherche 2017 du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail, le premier à vocation généraliste, le second sur le thème « radiofréquences et santé » et le troisième sur la thématique « Antibiorésistance et environnement ». Au terme du processus de sélection, 36 projets ont été soutenus pour un montant global de financement de 6,3 millions d'euros.

Source: https://www.anses.fr/fr/content/programme-national-de-recherche-environnement-sant%C3%A9-travail-36-projets-s%C3%A9lectionn%C3%A9s-63

Pour une compréhension commune de la surveillance en santé au travail au Québec

La surveillance est reconnue comme une fonction essentielle de santé publique permettant d'éclairer la prise de décision tant dans le secteur de la santé et des services sociaux que dans les autres secteurs d'activité qui agissent sur la santé, en répondant à des besoins d'information sur l'état de santé et de ses déterminants.
En santé au travail, la surveillance se définit comme une appréciation continue de l'état de santé des travailleurs et de ses déterminants, visant à suivre l'évolution de problèmes de santé liés au travail et de leurs facteurs de risque ou de détecter de nouveaux problèmes, afin d'orienter les actions préventives.
La réalisation d'activités efficaces de surveillance en santé au travail nécessite l'utilisation de termes et de concepts communs partagés par les différents acteurs du Réseau de santé publique en santé au travail.
D'autres activités importantes en santé publique telles que la vigie sanitaire (une activité présentant des similitudes avec la surveillance), la recherche et le suivi de gestion de programme ne sont pas considérées comme des activités de surveillance, bien que celles-ci puissent y contribuer.

Source: https://www.inspq.qc.ca/publications/2353

NIOSH Strategic Plan: FYs 2019-2023

The NIOSH Strategic Plan reports the Institute’s research and service goals for fiscal years 2019-2023. These goals address a broad range of occupational health and safety hazards, affecting an ever-changing workforce. Jobs in the U.S. economy continue to shift from manufacturing to services. Longer hours, compressed workweeks, an aging workforce, reduced job security, and part-time and temporary work have also changed the workforce. These changes represent a major challenge for NIOSH as it manages limited resources to address its research priorities.

Source: https://www.cdc.gov/niosh/about/strategicplan/

Transnational OSH e-Observatory of posted workers launched

The occupational safety and health (OSH) e-Observatory of posted workers has been launched. It aims to collect and update relevant information about the posting of workers in transnational services within the EU to the various stakeholders. These include posted workers, employers, competent public authorities, trade unions, employers' associations, NGOs, researchers and the media.
The e-Observatory also presents information on OSH related campaigns and events, as well as on the competent national public authorities, the European institutions and the organisations that support them.
The platform has been developed under the ‘Depicting the existing and future challenges in assuring decent working conditions and wellbeing of workers in hazardous sectors (POOSH)' project.

Source: https://osha.europa.eu/en/oshnews/transnational-osh-e-observatory-posted-workers-launched?pk_campaign=OSHmail%2003%202018

EU-OSHA - Document de programmation 2018-2020

Les objectifs à long terme de l'Agence sont fixés dans le Programme stratégique pluriannuel 2014-2020 (PSP) adopté en 2013 par le conseil de direction. Le document de programmation (DP) est formulé dans ce contexte et tient compte des progrès accomplis dans la poursuite des objectifs stratégiques et des évolutions liées. L’actuel document de programmation couvrira les activités de l’Agence jusqu’à la fin de l’actuel PSP (2020). Une évaluation à mi-parcours du PSP a déjà été effectuée; elle fournit des éléments solides à la discussion consacrée depuis 2017 aux orientations stratégiques de l’Agence après 2020.

Source: https://osha.europa.eu/en/tools-and-publications/publications/programming-document-2018-2020/view

ASTM E1542 - Standard Terminology Relating to Occupational Health and Safety

This terminology standard provides a compilation of consensus definitions of terms used in ASTM occupational safety and health standards.
This terminology standard does not purport to be an exhaustive lexicon. Rather it defines terms relevant to occupational health and safety.

Source: https://www.astm.org/Standards/E1542.htm

ISO 45001:2018 - Occupational health and safety management systems

ISO 45001 is an International Standard that specifies requirements for an occupational health and safety (OH&S) management system, with guidance for its use, to enable an organization to proactively improve its OH&S performance in preventing injury and ill-health.
ISO 45001 is intended to be applicable to any organization regardless of its size, type and nature. All of its requirements are intended to be integrated into an organization’s own management processes.
ISO 45001 enables an organization, through its OH&S management system, to integrate other aspects of health and safety, such as worker wellness/wellbeing ; however, it should be noted that an organization can be required by applicable legal requirements to also address such issues.

Source: https://www.iso.org/standard/63787.html

International Newsletter on Occupational Safety and Health - Networking

The Special Issue of the OSH Newsletter is published through the collaborative effort of the ILO, the International Commission on Occupational Health (ICOH), and the Department of Public Health / Occupational Health of Helsinki University (HU).

Source: http://www.icohweb.org/site/news-detail.asp?id=135

La CNESST en bref - Année 2016

Cette publication présente un portrait sommaire d'information financière ainsi que diverses statistiques sur les grands secteurs de la mission de la CNESST. Elle contient des informations relatives aux lésions professionnelles, au programme Pour une maternité sans danger, des données portant sur les normes du travail et sur l'équité salariale, quelques données sur la prévention, un portrait financier, certaines données sur les recours ainsi que quelques comparaisons interprovinciales. Les données sont soit extraites de rapports comptables ou statistiques existants soit produites à partir des systèmes respectifs.

Source: http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Pages/DC_200_1047.aspx

Où va le travail humain à l'ère du numérique?

C'est un fait difficilement contestable : les technologies numériques sont en train de révolutionner non seulement nos conditions de travail mais aussi notre rapport au travail. La rencontre entre des équipements toujours plus performants et de puissants algorithmes fait éclore les start-up un peu partout. Ces fameuses plateformes font preuve d'impressionnantes capacités d'adaptation et de contournement des contraintes qui se dressent sur leur route. Elles parviennent à instaurer avec leurs "partenaires" un rapport de force totalement déséquilibré.
 Dans l'industrie, débarquent petit à petit des équipements high-tech imaginés pour l'industrie des loisirs (lunettes intelligentes, applications de réalité augmentée, etc.) et une nouvelle génération de robots dits "collaboratifs", "apprenants" ou même "intelligents".
Les professions intellectuelles n'échappent pas à la vague. Des plateformes, encore elles, proposent les services de programmeurs, traducteurs, rédacteurs, conseillers juridiques, etc. à des clients répartis à travers le monde.

Source: (2017). HesaMag (16).
http://www.etui.org/fr/Themes/Sante-et-securite/HesaMag

Whole-system approaches to improving the health and wellbeing of healthcare workers

A systematic review
Background: Healthcare professionals throughout the developed world report higher levels of sickness absence, dissatisfaction, distress, and “burnout” at work than staff in other sectors. There is a growing call for the ‘triple aim' of healthcare delivery (improving patient experience and outcomes and reducing costs; to include a fourth aim: improving healthcare staff experience of healthcare delivery. A systematic review commissioned by the United Kingdom's (UK) Department of Health reviewed a large number of international healthy workplace interventions and recommended five whole-system changes to improve healthcare staff health and wellbeing: identification and response to local need, engagement of staff at all levels, and the involvement, visible leadership from, and up-skilling of, management and board-level staff.
Objectives: This systematic review aims to identify whole-system healthy workplace interventions in healthcare settings that incorporate (combinations of) these recommendations and determine whether they improve staff health and wellbeing.
Methods: A comprehensive and systematic search of medical, education, exercise science, and social science databases was undertaken. Studies were included if they reported the results of interventions that included all healthcare staff within a healthcare setting (e.g. whole hospital; whole unit, e.g. ward) in collective activities to improve physical or mental health or promote healthy behaviours.
Results: Eleven studies were identified which incorporated at least one of the whole-system recommendations. Interventions that incorporated recommendations to address local need and engage the whole workforce fell in to four broad types: 1) pre-determined (one-size-fits-all) and no choice of activities (two studies); or 2) pre-determined and some choice of activities (one study); 3) A wide choice of a range of activities and some adaptation to local needs (five studies); or, 3) a participatory approach to creating programmes responsive and adaptive to local staff needs that have extensive choice of activities to participate in (three studies). Only five of the interventions included substantial involvement and engagement of leadership and efforts aimed at up-skilling the leadership of staff to support staff health and wellbeing. Incorporation of more of the recommendations did not appear to be related to effectiveness. The heterogeneity of study designs, populations and outcomes excluded a meta-analysis. All studies were deemed by their authors to be at least partly effective. Two studies reported statistically significant improvement in objectively measured physical health (BMI) and eight in subjective mental health. Six studies reported statistically significant positive changes in subjectively assessed health behaviours.
Conclusions: This systematic review identified 11 studies which incorporate at least one of the Boorman recommendations and provides evidence that whole-system healthy workplace interventions can improve health and wellbeing and promote healthier behaviours in healthcare staff.

Source: Brand, S. L., Coon, J. T., Fleming, L. E., Carroll, L., Bethel, A., et Wyatt, K. (2017). PloS one, 12(12).
https://doi.org/10.1371/journal.pone.0188418

La transition énergétique et la main-d’oeuvre québécoise

Promouvoir des transformations durables sur le plan écologique et social dans les secteurs du transport, du bâtiment et de l'énergie
Ce document de travail vise à anticiper les impacts de la transition énergétique envisagée sur la main-d'oeuvre et les entreprises du Québec à l'horizon 2030 dans le but de promouvoir des transformations durables du marché du travail sur le plan écologique et social. Il est organisé autour de quatre questions structurantes, soit :
- Quelles formes prennent les transformations du marché du travail qui sont induites par la transition énergétique au Québec ?
- Quels sont les travailleuses et les travailleurs qui peuvent tirer profit de ces transformations ?
- Quels sont ceux et celles à risque de voir leurs conditions de travail fragilisées ou qui devront s'adapter à des technologies ou des modes de travail nouveaux ?
- Quelles pistes d'action pourraient être adoptées pour influencer ces transformations afin de renforcer l'économie verte et l'économie sociale au Québec ?

Source: http://copticom.ca/wp-content/uploads/2018/01/2018_Document_main-oeuvre-et-transition-%C3%A9nerg%C3%A9tique.pdf

Plateformisation 2027 - Conséquences de l’ubérisation sur la santé et la sécurité au travail

Le monde du travail assiste à une profonde transformation de ses modèles d’organisation, de production et de commercialisation. De nouvelles formes d’emploi et d’organisation du travail posent alors la question des conséquences possibles sur la santé et la sécurité de ces travailleurs du 21ème siècle.
Ces dernières années, le développement des plateformes d’intermédiation qui permettent une mise en relation massive de clients et de prestataires de services s’accompagne de nombreuses interrogations de la part des acteurs du travail. Si ce phénomène reste encore marginal - environ 200 000 travailleurs concernés (Les plateformes collaboratives, l’emploi et la protection sociale - Rapport IGAS - Mai 2016) - il interpelle, car les organisations du travail mises en place par ces nouveaux acteurs échappent largement aux cadres de régulation en vigueur. De plus, ces nouvelles pratiques ont déjà un effet sur l’organisation de nombreuses entreprises traditionnelles.

Source: http://www.inrs.fr/header/presse/cp-plateformisation-2027.html

Envoyé: 2018-01-12 8:32 par Maryse Gagnon | avec aucun commentaire
Classé sous : ,
Plus de Messages Page suivante »

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives