2019-06-01 12:00 - Messages

Comparative analysis of manual handling practices in kerbside collection of recyclable waste

Government targets for reducing waste going to landfill h ave led to an increase in the processing of domestic waste to reclaim recyclable materials. Manual sorting tasks can occur at the kerbside during waste collection and, if poorly designed, can introduce manual handling risks.
This report describes research to better understand the kerbside collection and sorting methods currently employed by the waste industry and to determine how manual handling risks can best be reduced or controlled. Six detailed case studies are presented showing a range of vehicles and processes in operation.
Manual handing risks were influenced by both vehicle and waste collection container design and some encouraged poor handling approaches. The Researchers make recommendations that the waste management industry capture the key features of best equipment design in a ‘design principles' document that would form an industry benchmark for designers and customers and that the industry continue to seek to design out manual handling risks before new waste collection vehicles enter widespread use.

Source: https://www.hse.gov.uk/research/rrhtm/rr1141.htm

Troubles musculosquelettiques et risques psychosociaux dans une population de conducteurs ambulanciers hospitaliers

Objectif: L'objectif de notre étude a été de déterminer la prévalence des TMS et des RPS au sein d'une population de conducteurs ambulanciers (CA) d'un centre hospitalier public et d'évaluer les liens entre eux.
Méthodologie: Nous avons étudié une population de 65 agents de la Fonction publique, à l'aide d'un hétéro-questionnaire tiré du guide des bonnes pratiques de l'INRS. Les caractéristiques générales des sujets, les plaintes liées aux TMS, le vécu au travail et les facteurs potentiels de RPS ont été étudiés.
Résultats: Au total 61 des 65 agents ont participé à l'étude. Plus des trois-quarts des agents présentent des symptômes de TMS, plus des deux tiers rapportent l'existence d'au moins un épisode douloureux par semaine et plus de 90 % au moins une fois par mois. Plus de la moitié des CA présente au moins une localisation douloureuse d'intensité « forte ». Les troubles les plus fréquemment rencontrés sont les lombalgies basses alléguées par près de trois-quarts des agents ; viennent ensuite les cervicalgies qui concernent un tiers des agents, puis les douleurs des épaules (20 %). Près de 80 % des CA disent devoir travailler vite « parfois ou souvent », et près des trois-quarts signalent être « souvent » soumis à des contraintes de délai. Environ 90 % estiment ne pouvoir moduler que « rarement » leur quantité de travail, et les deux tiers « jamais ». Moins de la moitié des agents peuvent compter ou même discuter facilement avec leur hiérarchie, alors qu'ils sont plus des trois-quarts à pouvoir le faire avec leurs collègues.
Conclusion: L'association entre sollicitations physiques et psychologiques suggère que l'apparition de troubles musculosquelettiques chez les chauffeurs-ambulanciers hospitaliers est fortement impactée par la présence de risques psychosociaux.

Source: Solitaire, C. et Martin, F. (2019). Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement, 80(3), 191-198.
https://doi.org/10.1016/j.admp.2019.01.006

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives