Peut-on élaborer une approche ergonomique du « temps long » ?

Cet article propose une réflexion sur l'intégration de dimensions de long terme dans une démarche ergonomique, permise par l'articulation entre approche ergonomique, médecine du travail et analyse démographique. Une recherche centrée sur une problématique de troubles musculo-squelettiques en entreprise constitue le fil-guide de cet article.
Après avoir présenté des éléments de contexte scientifique et social suggérant d'appréhender des processus à long terme pour étudier les relations entre travail et santé, nous insistons sur les méthodes utilisées et leur complémentarité recherchée, puis nous revenons sur les principaux résultats qui relèvent de trois grands types de processus (« régulation », « usure » et « sélection »).
Nous interrogeons, au-delà de cette recherche, les possibilités pour l'ergonomie de développer des moyens d'analyse qui dépassent le cadre temporel de l'observation instantanée, en lui assignant une nouvelle place dans un modèle plus large de compréhension des relations entre santé et travail.

Source: Buchmann, W., Mardon, C., Volkoff, S. et Archambault, C. (2018). Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé, 20(1).
https://journals.openedition.org/pistes/5565

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives