2015-04-01 12:00 - Messages

Anthropometric Study of U.S. Truck Drivers

Methods, Summary Statistics, and Multivariate Accommodation Models
Since up-to-date anthropometric data, which plays an important role in improving ergonomic design of truck cabs, has not been collected for decades, NIOSH launched the first-ever federal anthropometric study of U.S. truck drivers. This document summarizes the results of the study that, we hope, will be used by truck manufacturers, parts suppliers, transportation researchers, fleet managers, and other interested parties for decades to come.

Source: http://www.cdc.gov/niosh/docs/2015-116/

Influences on the use of observational methods by practitioners when identifying risk factors in physical work

Most observational methods for musculoskeletal disorder risk assessment have been developed by researchers to be applied in specific situations, and practitioners could find difficulties in their use in real-work conditions. The main objective of this study was to identify the factors which have an influence on how useful the observational techniques are perceived to be by practitioners and to what extent these factors influence their perception. A survey was conducted on practitioners regarding the problems normally encountered when implementing these methods, as well as the perceived overall utility of these techniques. The results show that practitioners place particular importance on the support the methods provide in making decisions regarding changes in work systems and how applicable they are to different types of jobs. The results of this study can serve as guide to researchers for the development of new assessment techniques that are more useful and applicable in real-work situations.

Source: Diego-Mas JA, Poveda-Bautista R, Garzon-Leal DC. Ergonomics, 2015.
http://dx.doi.org/10.1080/00140139.2015.1023851

Observatoire des troubles musculo-squelettiques des actifs agricoles

Bilan national 2008-2012
Toute démarche de prévention devant nécessairement s'appuyer sur un état des lieux, ce bilan national permet de connaître plus précisément les caractéristiques en France des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) dans le secteur agricole. Les principaux objectifs de cette étude sont de : 

  • suivre, sur les 5 dernières années, l'évolution annuelle d'indicateurs spécifiques pour les TMS des actifs agricoles dont les données ou caractéristiques sont connues et consolidées,
  • regrouper ces indicateurs dans des tableaux de bord,
  • établir un bilan national sur des grandes tendances, à partir de quelques indicateurs de référence couramment utilisés (nombre de maladies avec et sans arrêt de travail, nombre de maladies graves, indice et taux de fréquence des maladies avec et sans arrêt de travail, coût des maladies, …),
  • répondre à l'accord cadre des partenaires sociaux européens en agriculture en centralisant les données relatives aux TMS en agriculture.

    Source: http://ssa.msa.fr/lfr/documents/21447876/0/11635_Observatoire+des+TMS+2008-2012.pdf

    High Prevalence of Carpal Tunnel Syndrome among Poultry Workers

    Musculoskeletal disorders (MSD) of the upper extremities among poultry processing employees are well documented (Lipscomb et al. 2008; Cartwright et al. 2012). The combination of highly repetitive tasks, forceful movements and working in cold temperatures can increase risk for MSDs such as carpal tunnel syndrome, a disabling medical condition affecting the hands and wrists. In 2014, the National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) was asked to perform a Health Hazard Evaluation at a poultry processing plant in Maryland.

    Source: http://blogs.cdc.gov/niosh-science-blog/2015/04/06/poultry-workers-cts/

    Troubles musculosquelettiques et santé psychologique

    Démarche de soutien aux activités de prise et de répartition des appels d'urgence 9-1-1
    La présente étude constitue un prolongement des recherches antérieures ayant pour objectif de réduire les risques psychosociaux associés aux troubles musculosquelettiques et de santé psychologique chez les préposés des centres d'urgence 9-1-1. Elle se fonde plus précisément sur la précédente recherche (Toulouse et coll., 2011) dont les résultats suggéraient la nécessité de mieux soutenir les préposés aux prises avec des situations d'appels difficiles. En effet, les résultats montraient que les situations, qui génèrent une charge de travail ou une charge cognitive plus élevée sont corrélées à l'augmentation de l'intensité des douleurs au cou et aux épaules, alors que les douleurs au bas du dos s'accroissent avec l'accentuation des émotions négatives. L'élévation de la charge de travail, de la charge cognitive ou émotionnelle est occasionnée par les difficultés de traitement de certains appels. Celles-ci proviennent des problèmes de communication qui complexifient l'application des procédures déterminant l'envoi des intervenants sur les lieux de l'évènement. Ces problèmes de communication sont inhérents aux exigences du travail des préposés aux appels d'urgence. Ils requièrent la mise en place de moyens de soutien pour aider les préposés à développer et à maintenir des compétences leur permettant de réaliser un travail efficace tout en préservant leur santé. Dans cette perspective, il devenait essentiel de connaître l'état des pratiques existantes, afin de proposer une démarche visant à les améliorer. Pour ce faire, des entrevues ont été réalisées dans dix centres d'appels d'urgence avec les gestionnaires, les formateurs et des préposés. Ces entrevues ont porté sur le soutien existant et les améliorations souhaitées concernant différentes situations difficiles telles que : appels de citoyens arrogants, en crise, aux prises avec des problèmes de santé mentale ou avec des tendances suicidaires, les appels pour lesquels le degré d'urgence est incertain, le fait de servir d'intermédiaire entre le citoyen et la police dans un évènement criminel, les situations d'urgence dramatique, la répartition d'urgence majeure.

    Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-troubles-musculosquelettiques-sante-psychologique-r-868.html

    Prévalence des symptômes musculo-squelettiques du membre supérieur chez les travailleurs de l'agriculture en France en 2010

    Introduction: La phase pilote du programme Coset-MSA a permis d'évaluer la prévalence des symptômes musculo-squelettiques du membre supérieur parmi les travailleurs de l'agriculture et, notamment, parmi les agriculteurs exploitants et les ouvriers agricoles couverts par la Mutualité sociale agricole (MSA).
    Méthode: Les travailleurs ont été recrutés, dans cinq départements, par tirage au sort dans les bases de données de la MSA et invités à remplir un auto-questionnaire. L'échantillon d'analyse était constitué de 1 130 travailleurs, âgés de 18 à 65 ans, exerçant dans le secteur Agriculture, sylviculture et pêche, et en activité au moment
    de l'enquête.
    Résultats: La prévalence de symptômes déclarés du membre supérieur au cours des 12 derniers mois était de 54% chez les hommes et 67% chez les femmes (p<10-3) et, respectivement, 20% et 34% ont eu des symptômes pendant plus de 30 jours. La prévalence la plus élevée, au cours des 12 derniers mois, concernait l'épaule pour
    les hommes (37%) et la zone main/poignet pour les femmes (49%). Ces dernières présentaient des taux de prévalence significativement plus élevés que les hommes, sauf pour le coude/avant-bras, zone pour laquelle il n'y avait pas de différence. Les prévalences de symptômes ne différaient pas significativement entre les agriculteurs
    exploitants et les ouvriers agricoles, chez les hommes comme chez les femmes.
    Discussion-conclusion: Cette étude montre une forte prévalence des symptômes musculo-squelettiques du membre supérieur chez les travailleurs de l'agriculture qui constituent une population à surveiller en particulier, et à cibler en termes d'actions de prévention.

    Source: Cercier, Elodie; Fouquet, Natacha; Bodin, Julie; et al. Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 10/03/2015, pp. 1-8.
    http://www.invs.sante.fr/beh/2015/8/pdf/2015_8_1.pdf

    Patterns of biomechanical demands are associated with musculoskeletal pain in the beginning of professional life

    A population-based study
    Objectives: This study aimed to describe patterns of occupational biomechanical demands in the beginning of professional life and to quantify their association with the presence and intensity of regional musculoskeletal pain.
    Methods :Cross-sectional data from 21-year-old participants were collected during the third wave of the EPITeen cohort study (N=1733, 37.5% were workers). Ten different work-related biomechanical tasks were characterized. Latent class analysis was conducted to identify empirical patterns of occupational biomechanical demands. The presence and intensity of regional musculoskeletal pain in the previous year were also evaluated.
    Results: Four patterns of occupational biomechanical demands were found: “low demands”, “sitting demands”, “repetitive and asymmetric demands”, and “high and vibrational demands”. When compared to workers with low demands, those with repetitive and asymmetric demands or high and vibrational demands presented 80% higher adjusted odds ratio (ORadj) of reporting neck/shoulder pain. High and vibrational demands occupations were significantly associated with upper-/lower-back pain in comparison to low demands [ORadj 1.80, 95% confidence interval (95% CI%) 1.09–2.96]. In addition, workers with sitting demands were more likely to report any or severe upper-/lower-back pain [ORadj 1.56 (95% CI 0.99–2.45) and 1.66 (95% CI 1.03–2.66), respectively] when compared to those with low demands.
    Conclusions: Patterns of high work-related physical demands were associated with the presence of neck/shoulder pain and severity of upper-/lower-back pain. This emphasizes that even short-term biomechanical exposures at the workplace may be involved in the etiology of musculoskeletal complaints.

    Source: Lourenço S, Araújo F, Severo M, Cunha Miranda L, Carnide F, Lucas R. Scand J Work Environ Health, 2015. 
    http://dx.doi.org/10.5271/sjweh.3493

    Workers' compensation claims for musculoskeletal disorders and injuries of the upper extremity and knee among union carpenters in Washington State, 1989-2008

    BACKGROUND: Numerous aspects of construction place workers at risk of musculoskeletal disorders and injuries (MSDIs). Work organization and the nature of MSDIs create surveillance challenges.
    METHODS: By linking union records with workers' compensation claims, we examined 20-year patterns of MSDIs involving the upper extremity (UE) and the knee among a large carpenter cohort.
    RESULTS: MSDIs were common and accounted for a disproportionate share of paid lost work time (PLT) claims; UE MSDIs were three times more common than those of the knee. Rates declined markedly over time and were most pronounced for MSDIs of the knee with PLT. Patterns of risk varied by extremity, as well as by age, gender, union tenure, and predominant work. Carpenters in drywall installation accounted for the greatest public health burden.
    CONCLUSIONS: A combination of factors likely account for the patterns observed over time and across worker characteristics. Drywall installers are an intervention priority.

    Source: Lipscomb HJ, Schoenfisch AL, Cameron W, Kucera KL, Adams D, Silverstein BA. Am. J. Ind. Med. 2015.
    http://dx.doi.org/10.1002/ajim.22433

    Estimation du chargement lombaire au moyen de modèles biomécaniques articulaires

    Évaluation et application
    Les troubles musculosquelettiques (TMS) et tout particulièrement les affections vertébrales constituent un fardeau autant pour la société que pour les personnes qui en sont affectées. Au Québec, le nombre d'affections vertébrales s'établissait en 2011 à 21 228 et elles représentaient près de 30 % de l'ensemble des lésions professionnelles indemnisées. C'est la région lombaire de la colonne vertébrale qui est la zone la plus touchée (60 % des cas d'affections) et l'effort excessif est l'agent causal le plus souvent rapporté (40 %). Selon le National Research Council (2001), il existe une relation claire entre les lésions au dos et la charge mécanique imposée lors de travail de manutention. Afin de bien documenter cette relation, le chargement lombaire doit être mieux quantifié dans les milieux de travail. Étant donné qu'il n'est pas possible de le mesurer directement, des modèles biomécaniques ont été développés à cet effet.

    Source: http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-chargement-lombaire-biomecaniques-articulaires-r-866.html

    Abonnement courriel

    Messages récents

    Catégories

    Mots-Clés (Tags)

    Blogoliste

    Archives