Le travail à l'épreuve des indicateurs de gestion dans l'horticulture

La rationalisation est une des figures majeures des transformations actuelles des organisations du travail. Elle s'accompagne souvent de la montée en puissance des outils de gestion. L'horticulture, un des segments du secteur « primaire », n'échappe pasà cette évolution. Dans ce domaine agricole économiquement fragile, la production est de plus en plus mécanisée mais repose malgré tout sur des savoir-faire que ces outils ont du mal à prendre en compte.
Une recherche en ergonomie, menée dans une entreprise horticole familiale, s'est intéressée aux outils de gestion appliqués à l'organisation du travail et aux salariés en vue de garantir la qualité des produits et de gagner de nouveaux clients. Force est de constater que l'introduction d'indicateurs, de grilles de compétences et d'évaluation n'a pas apporté les améliorations escomptées : les dirigeants font état d'insatisfactions des clients par rapport aux produits livrés ; les salariés soulignent l'accroissement de la pénibilité physique de leurs tâches.

Source : http://www.cee-recherche.fr/fr/connaissance_emploi/85-travail-indicateurs-horticulture.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives