2010-07-01 12:00 - Messages

Evidence summary shows what works in treating neck pain

Clinicians have tried various approaches to help workers with neck pain – but some have been proven ineffective in research.
Supervised exercise with strength training is one approach that is quite possibly helpful in alleviating neck pain in workers. However, what likely won't work are mandatory work breaks, stress management programs or exercise instruction alone.
These are just a few examples from a new Spine (vol. 33, no. 4S).
The Institute for Work & Health (IWH) created this summary to share the evidence synthesis completed by the Bone and Joint Decade 2000-2010 Task Force on Neck Pain. IWH worked with the Canadian Memorial Chiropractic College (CMCC), the Ontario Chiropractic Association (OCA) and some members of the task force's executive committee to prepare the summary.

Source : http://www.iwh.on.ca/at-work/61/evidence-summary-shows-what-works-in-treating-neck-pain 

Dépistage précoce de l’incapacité chronique liée aux lombalgies

Élaboration et validation d'un questionnaire
La douleur au bas du dos d'origine non spécifique, aussi appelée lombalgie commune, affecte de 60 à 90 % des travailleurs à un moment ou à un autre de leur vie et disparaît généralement dans une période allant de quelques jours à quelques semaines. Toutefois, pour un petit nombre de travailleurs affectés, le mal de dos perdure et entraîne une incapacité à retourner au travail pour une période prolongée. Cette situation génère des coûts sociaux et humains importants. Au cours des dernières décennies, plusieurs études de cohorte ont été menées dans le but de mieux comprendre les facteurs impliqués dans le développement de l'incapacité de longue durée. À la fin des années 1990, l'étendue des connaissances et la compréhension du phénomène étaient suffisantes pour procéder à l'élaboration d'outils pouvant servir à la prévention de l'incapacité de longue durée. Au moment d'entreprendre cette étude en 2004, seuls deux questionnaires de dépistage avaient été publiés et présentaient des limites non négligeables. Il s'agissait donc d'élaborer un questionnaire de dépistage de l'incapacité de longue durée ne présentant pas ces limites et de le valider en vue d'une utilisation clinique.

Source : http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-639.pdf

Microcentrifuge Tube Ergonomics and the Required Force of Opening

A microtube that requires less force to open, coupled with a more ergonomic, perpendicular, and vertically extending tab, could reduce the occurrence of RSIs in laboratory personnel.

Source : http://ohsonline.com/Articles/2010/07/01/Microcentrifuge-Tube-Ergonomics.aspx

An investigation into the use of plasterboard manual handling aids in construction

The purpose of this report is to investigate the manual handling and work related risk factors for MSD associated with the installation of plasterboard, and to evaluate the impact of manual handling aids in terms of risk reduction and the time taken to install plasterboard.

Source : http://news.hse.gov.uk/2010/07/06/an-investigation-into-the-use-of-plasterboard-manual-handling-aids-in-construction/

La prévention s'adapte à la féminisation des métiers

Plus aucun métier ne paraît leur échapper. Elles sont présentes dans tous les secteurs professionnels et rien ne semble les arrêter… Elles, ce sont les femmes qui, en France, sont de plus en plus nombreuses à travailler : en dix ans, leur nombre a ainsi progressé de 1,5 million, et, actuellement, plus de 80 % des femmes âgées de 25 à 49 ans ont une activité professionnelle ou en recherchent une. Si elles exercent toujours majoritairement leur métier dans les secteurs de la santé, de l'aide à la personne ou de l'éducation – des secteurs par ailleurs porteurs pour les prochaines années –, elles occupent de plus en plus souvent des emplois jusque-là réservés aux hommes… La pénurie de main-d'oeuvre de certains secteurs comme le BTP a participé à cette féminisation. Mais qu'en est-il des risques et de leur prévention, lorsque les postes, les équipements ou les outils de travail ont été conçus pour des hommes « européens moyens » ? Les femmes doivent-elles être considérées comme un groupe social à part ? Ou faut-il plus largement s'interroger sur les différences physiques et physiologiques, sans distinction de sexe, pour chaque individu au travail ? Nous avons tenté d'apporter des éléments de réflexion à ces questions à travers les résultats des quelques études qui existent sur le sujet et des reportages sur le terrain.

Source : http://www.travail-et-securite.fr/archivests/archivests.nsf/(alldocparref)/TS690page16_1/$file/TS690page16.pdf?openelement

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives