Cancers reconnus d’origine professionnelle

Évolution statistique, actions de prévention et d'accompagnement des salariés exposés
Sur la période 2013-2017, 1 840 cancers d'origine professionnelle ont été reconnus en moyenne chaque année en France. La part des cancers liée à l'amiante est prépondérante (80 %). Il s'agit de cancers du poumon dans 70 % des cas et de mésothéliomes dans 30 % des cas. Ces chiffres sont issus d'un rapport publié en avril par l'Assurance maladie – Risques professionnels. Ils indiquent une progression de la reconnaissance des cancers d'origine professionnelle d'un facteur 3,6 en l'espace de vingt ans. Celle-ci intervient en général tardivement – à l'âge de 68 ans en moyenne – alors que les personnes sont déjà à la retraite. Les hommes sont très majoritairement concernés (96 %), notamment les anciens ouvriers (80 % de cas) issus des secteurs de la métallurgie, du BTP, de l'industrie chimique et du bois. Il faut toutefois préciser que cette situation est le reflet de la structure d'emploi des cinquante dernières années et non de l'exposition actuelle des salariés. Ce rapport comporte également deux chapitres sur les actions de prévention et d'accompagnement des salariés exposés à des risques cancérogènes.

Source: http://www.risquesprofessionnels.ameli.fr/fileadmin/user_upload/document_PDF_a_telecharger/brochures/Rapport%20Enjeux%20et%20actions%20cancers%20pros.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives