Transformations du travail, conditions de travail et protection des actifs

Après une relative stabilité enregistrée entre 1998 et 2005 les changements organisationnels marquent à nouveau l'actualité économique, organisationnelle et sociale des entreprises avec des effets identifiés en matière d'intensification du travail et de contraintes de rythmes de travail.
Le travail change, le travail mute, dans un contexte intra entreprise souvent marqué par des changements techniques et organisationnels, où les enjeux de maîtrise des coûts, de délais, de qualité, d'innovations deviennent chaque jour à la fois plus prégnants et plus difficiles à concilier tant leur articulation ne va pas spontanément de soi. L'innovation est recherchée quand la conformité aux standards est demandée pour certifier un niveau de qualité défini, limitant ainsi les marges de manoeuvre et les possibilités créatives tout en soulignant
les enjeux à prendre en compte la diversité des attentes des clients…
Ces transformations sont majoritairement tirées par des enjeux économiques, des enjeux de rationalisation, souvent dans des perspectives de rentabilité à courts termes. Ces transformations progressives des organisations et du travail ont des incidences sur les conditions de travail - prises au sens de tout ce qui concoure aux conditions de la réalisation du travail - avec des effets immédiats ou différés sur la santé des salariés et sur la performance de l'entreprise et participent donc aussi de la prise en compte des enjeux de protection des actifs.

Source: http://francestrategie1727.fr/wp-content/uploads/2016/02/contribution-anact-travail.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives