Développement préliminaire d’une règle de prédiction clinique pour dépister les patients ayant une lombalgie non aiguë répondant favorablement à un programme d’exercice de stabilisation lombaire

Les exercices physiques permettent de réduire la douleur et les incapacités chez les gens souffrant d'une lombalgie non aiguë (> 3-4 semaines), mais ces effets sont relativement limités. Pour rehausser l'efficacité de ce type d'intervention, nous devons déterminer pour quels patients chaque modalité d'exercice est la plus efficace (arrimage patient/intervention) et pour quelles raisons (mécanismes sous-jacents). Dans la présente recherche, nous nous intéressons aux exercices de stabilisation lombaire, une modalité active d'exercice gagnant en crédibilité et en popularité. Trois objectifs spécifiques ont été poursuivis : (1) initier le développement de règles de prédiction clinique (RPC) de succès et d'échec pour dépister, lors de l'examen clinique, les patients qui répondront bien ou pas du tout à ces exercices; (2) étudier les mécanismes (d'origines neuromusculaire et psychologique) mis en action par ces exercices à l'aide de mesures plus spécifiques permettant de décrire les effets du traitement; (3) évaluer la fidélité test-retest de moyenne durée (8 semaines) des mesures neuromusculaires chez des sujets sains.

Source: http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/100894/n/developpement-regle-prediction-clinique-lombalgie

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Méthodes et types d’études

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives