Les enjeux organisationnels de la reprise du travail de salariés après une longue absence

Cette étude s'appuie sur une intervention ergonomique réalisée à la demande d'un établissement bancaire à la suite de difficultés rencontrées par des agents au moment du retour au travail après une longue absence. De nombreux travaux ont été menés au sujet des reprises de travail à la suite d'un problème de santé, mais ceux-ci ne constituent qu'une partie de ces situations. L'objectif de notre étude porte sur les situations de reprise du travail quelle que soit l'origine de l'absence dont il s'agira d'abord de montrer la diversité. Notre propos est basé sur l'analyse de 16 cas de reprise du travail après une absence de plus de trois mois.
Nous avons choisi de considérer la reprise de travail comme une « trajectoire » débutant avant le moment de l'absence et se poursuivant après le retour au travail du salarié. Nous avons relevé trois grandes catégories d'absence et de processus de retour. Nous avons pu ainsi élargir les possibilités d'action tout au long de ce processus pour faciliter le retour au travail. Nous avons mis l'accent sur la gestion organisationnelle de la reprise de travail qui devrait impliquer quelques acteurs-clés : le médecin du travail, l'encadrement de proximité, le référent Ressources humaines et les représentants du personnel.

Source: Célia Quériaud, Bernard Dugué et Johann Petit. Pistes, 17-1, Printemps 2015.
http://pistes.revues.org/4469

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Méthodes et types d’études

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives