Troubles musculo-squelettiques : anxiété chez des travailleurs en réadaptation

Le rapport de recherche : Présence et évolution des facteurs de maintien du trouble de l’anxiété généralisée chez des travailleurs en réadaptation pour une douleur persistante d’origine musculo-squelettique porte sur cette problématique :

La prévalence du trouble d’anxiété généralisée (TAG) est plus élevée chez les personnes ayant une lombalgie, comparativement à la population en générale. En présence d’un TAG, l’intolérance à l’incertitude sera élevée et des stratégies inefficaces entraîneront le maintien de l’anxiété. À long terme, une réduction de l’efficacité personnelle à résoudre des problèmes et l’apparition de symptômes dépressifs pourraient nuire au retour au travail. L’objectif général de cette étude exploratoire vise à mieux comprendre la nature des manifestations anxieuses de travailleurs ayant un TMS persistant. Pour ce faire l’objectif principal est de documenter la présence, l’intensité et la variation dans le temps du TAG et de ses facteurs de maintien, selon le modèle de Dugas et coll. (1998). Ces facteurs sont : l’intolérance à l’incertitude, les inquiétudes, l’attitude négative à l’égard des problèmes, les croyances relatives à l’utilité de s’inquiéter, l’évitement cognitif et la dépression. Comme objectifs secondaires, il s’agit (1) de documenter de façon exploratoire les relations entre les facteurs composant le modèle du TAG de Dugas et coll. (1998) et les facteurs biopsychosociaux déjà reconnus dans le domaine des TMS et (2) de documenter la relation entre les précédents facteurs et le retour au travail.
Source : http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/R-699.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Méthodes et types d’études

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives