2013-02-01 12:00 - Messages

Garde-corps sur toits plats : pour mieux prévenir les chutes

Tout travail en hauteur comporte des risques importants de chute pour les travailleurs. Pour prévenir ce type d’accidents, l’installation d’un garde-corps demeure le moyen de protection collective contre les chutes le plus approprié sur les toits plats. Or, les systèmes d’ancrage des garde-corps utilisés au Québec n’avaient jamais fait l’objet d’essais afin de déterminer s’ils étaient conformes au Code de sécurité pour les travaux de construction. Après avoir considéré que les systèmes d’ancrage des trois modèles principalement utilisés par les couvreurs au Québec, soit le garde-corps Alcor, le garde-corps J.P. Lemieux et le garde-corps Innovation Malenfant inc., assuraient une protection adéquate pour les travailleurs et répondaient aux exigences de résistance du Code, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), en collaboration avec l’ASP Construction, publie une fiche de prévention à l’intention des entrepreneurs et des travailleurs qui utilisent ce moyen de protection collective contre les chutes de hauteur.
Intitulée Les systèmes d’ancrage de garde-corps sur des toits plats, la fiche fournit l’information nécessaire pour s’assurer que les équipements sont installés solidement et de façon appropriée afin d’éliminer les risques de chute. « En appliquant les consignes de cette fiche de prévention, les milieux de travail pourront s’assurer que les garde-corps sont sécuritaires et protègent adéquatement les travailleurs, particulièrement les couvreurs, dont le travail figure parmi les plus dangereux », ont déclaré la conseillère Louise Lessard de l’ASP Construction et le chercheur André Lan de l’IRSST.

Source : http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/RF-768.pdf

Ceinture de sécurité pour chariots élévateurs à contrepoids

Étude préliminaire de critères normatifs et d'utilisabilité

Pour éviter les accidents, parfois mortels, auxquels le renversement d'un chariot élévateur expose le cariste, le Règlement sur la santé et la sécurité du travail a été modifié en 2008. Ces véhicules doivent dorénavant être munis d'un dispositif de retenue, par exemple, une ceinture de sécurité, une cabine fermée ou des portes grillagées. Une étude préalable a démontré que le port combiné d'une telle ceinture et d'un casque constitue la protection la plus efficace. On ne connaît toutefois pas les caractéristiques permettant de déterminer l'efficacité de ces équipements et de favoriser leur utilisation. Cette activité permettra de produire un répertoire des dispositifs actuellement utilisés dans les milieux de travail, d'établir les critères techniques et ergonomiques assurant la sécurité des travailleurs et enfin, de réaliser une revue critique des dispositifs existants en regard de ces critères. Ces connaissances contribueront à guider les entreprises dans le choix des ceintures et des casques de sécurité des caristes.


Source : http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/R-765.pdf

The Scissor Lift Dilemma: Guardrails vs. Fall Arrest Systems

Millions of workers utilize scissor lifts to perform work at heights. Over the years, it has become the go-to mobile tool for those working at lower heights. But when it comes to fall protection on scissor lifts, guardrails - which have been the standard for many years - might not cut it.

Source : http://ehstoday.com/construction/scissor-lift-dilemma-guardrails-vs-fall-arrest-systems

Développement de procédure de mesure de l'efficacité des filtres N95 à capturer les nanoparticules

La croissance phénoménale des produits nanotechnologiques soulève des inquiétudes quant à l’exposition humaine aux nanoparticules ainsi produites, lesquelles peuvent poser des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs. Outre l’élimination à la source ou la diminution de l’exposition, la ventilation, locale ou générale, et la protection personnelle, en particulier respiratoire, sont les moyens de contrôle à privilégier dans ce contexte. Or, le bon fonctionnement de ces procédés repose notamment sur l’efficacité des filtres. Ce projet vise la mise au point d’une méthode pour caractériser les filtres des appareils de protection respiratoire et des systèmes de ventilation à des débits d’air différents. La méthode ainsi élaborée pourrait également s’appliquer à l’évaluation de l’efficacité des vêtements de protection poreux. Les résultats de cette étude permettront de mieux protéger les travailleurs exposés aux nanoparticules et contribueront au développement d’une expertise actuellement inexistante au Canada.

Source : Haghighat, F.; Bahloul, A.; Lara, J.; Mostofi, R.; Mahdavi, A. Development of a Procedure to Measure the Effectiveness of N95 Respirator Filters against Nanoparticles. Studies and Research Projects / Report  R-754, Montréal, IRSST, 2012, 73 pages. http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/R-754.pdf

Prévention des risques de chutes de hauteur

Face aux situations dangereuses posées par le travail en hauteur, une démarche de prévention adaptée s'impose. Cette nouvelle brochure réalisée conjointement par l'INRS et l'OPPBTP (référence ED 6110) fait le point sur cette problématique. Son objectif : aider les entreprises à faire leur choix parmi les équipements de protection disponibles.

Source : http://www.inrs.fr/accueil/header/actualites/brochure-risque-chute-hauteur.html

The critical differentiator for the safety of flame resistant garment should be "Proven" vs. "Unproven"

What should be critically important to the ultimate end user is that the garments are flame resistant (FR) for the life of the garment. The FR protection shouldn't wash out, wear out, or fall off, and it should be there every time the garment is taken out of a locker or drawer and worn to work. It is also critically important to look for proven products. The fabric properties most important to wearers of flame resistant apparel are protection, comfort, and overall value. There are large differences among otherwise compliant FR fabrics, including those that at first glance appear quite similar. Because the fabric brand is the largest factor in determining these core values, most programs specify the fabric first. Durability of these properties is critical; what ultimately matters most is that the apparel is FR for the life of the garment and market proven. The "Inherent" vs. "Treated" world view is simply inaccurate and/or actively misleading, both on the fiber level and as applied to fabric blends. This has been reaffirmed recently as the market has been flooded by new, unproven FR fabrics being marketed as "Inherent" and "Treated" (many of which are actually "Inherent-Treated" blends), which look good in the lab or in a trade show booth but simply do not perform in the real world. There have been too many failures, including FR durability, excessive shrinkage, poor comfort, and more. The critical differentiator should be "Proven" vs. "Unproven," because when it comes to safety, decisions should be made on facts, not stories and marketing terms.

Source: Scott M. Margolin. Flame Resistant Clothing: Get 'The Facts,' not 'The Story'. OHS- Occupational Health and Safety, Dec 11, 2012.
Exclusively Online
http://ohsonline.com/Articles/2012/12/11/FR-Apparel-Facts-Not-Story.aspx?Page=1

Choosing glove materials and assessing permeation performance

The most common causes of occupational dermatitis, according to the HSE — as reported by dermatologists and occupational physicians under The Health and Occupation Research Network (THOR) — are wet work (25% of total), soaps and cleaners (24%), rubber chemicals and materials (16%). Comfort and usability increase the likelihood of people wearing protection; manufacturers are always improving the anatomical design of their gloves. They are also working on levels of grip, for example by developing different surface finishes on the exterior of some gloves, such as dip rough, textured palm and crinkle finish. They produce reference charts to help select the right gloves based on accurate and detailed information about a huge range of chemicals, and illustrating appropriate breakthrough times for different materials. «Education and reinforcement are also crucial, says John Thorne as he talks comfort, protection and permeation performance from gloves».

Source: John Thorne, PPE: hand in glove. Health and safety at work, 04 October 2012. http://www.healthandsafetyatwork.com/hsw/hand-in-glove

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives