2012-11-01 12:00 - Messages

Technologie de réfrigération «intelligente» pour les vêtements de protection

Sur les gilets pare-balles, le kevlar ne laisse pas passer les balles – mais pas non plus la vapeur d’eau. Les forces de sécurité qui doivent porter un tel gilet sous leur uniforme ne transpirent ainsi pas même par les grandes chaleurs ce qui peut devenir dangereux lors d’une intervention. L’Empa a développé avec un partenaire industriel un gilet de protection «intelligent» à système de réfrigération intégré basé sur la technologie Coolpad développée initialement pour des applications médicales. Le Coolpad intégré au gilet est rempli d’eau qui s’évapore à travers une membrane et refroidit ainsi le pad. De plus, un mini-ventilateur souffle de l’air à travers le tricot espaceur placé derrière le pad et assure une réfrigération supplémentaire. Les mesures comparatives réalisées avec des systèmes de réfrigération actuels ont montré que ce nouveau développement est nettement moins lourd et qu’il assure encore une meilleure réfrigération. Cette technologie de réfrigération «intelligente» se prête aussi à la réalisation de combinaisons de protection, de vestes d’uniforme et même de sacs à dos.

Source : Un «climatiseur» intégré pour les vêtements de protection. Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche, DFI, Suisse,  2012.

http://www.edi.admin.ch/dokumentation/00331/01824/index.html?lang=fr&msg-id=44552

Mesure des facteurs de protection des appareils de protection respiratoire vis-à-vis des nanoparticules

L’utilisation des nanoparticules dans l’industrie a augmenté de manière spectaculaire ces dernières années. Les particules de taille nanométrique pourraient donc être à l’origine de nouvelles situations d’exposition professionnelle. Du fait de leur taille, celles-ci peuvent se déposer dans les voies respiratoires et pourraient même atteindre le système nerveux via les voies nasales de sorte que le port d’Appareils de Protection Respiratoire est généralement préconisé dans les situations où la protection collective est impossible à mettre en place. Dans cet article, nous présentons le banc d’essai conçu et réalisé dans le but d’étudier l’efficacité d’appareils de protection respiratoire en présence de nanoparticules. Les résultats des efficacités de deux appareils de protection respiratoire pour deux positionnements (scellé et non scellé à une tête Sheffield), pour deux configurations (débit constant et débit sinusoïdal) et pour deux granulométries différentes de l’aérosol de test (centrée à 13 nm et à 59 nm) sont présentés ici. Les mesures montrent que les APR présentent une efficacité vis-à-vis des nanoparticules d’autant plus importante que les fuites à l’interface masque/tête sont faibles. Pour des fuites importantes, l’évolution du facteur de protection de l’appareil est indépendante de la taille des particules. Par ailleurs, aucune différence significative des facteurs de protection n’a été relevée dans le cas des tests à débit constant ou à débit cyclique.


Source : Brocchot C. , Michielsen N. , Chazelet S. ,Thomas D. Annals of Occupational Hygiene, 2012, vol. 56, n° 5, p. 595-605
http://www.inrs.fr/accueil/recherche/etudes-publications-communications/doc/publication.html?refINRS=C.7/1.041/P2012-009

 

An evaluation of the efficacy of safer sharps devices: Systematic review

Sharps-related injuries carry the risk of serious blood borne infection. A systematic review was undertaken to consider the evidence related to safer sharps devices and their impact on needlestick injury reduction within the healthcare sector. The quality and quantity of evidence was limited. Despite this, there was sufficient published evidence to consider the use of safer sharps devices to reduce the incidence of sharps injuries amongst UK healthcare workers. Studies showed that when educational programmes were implemented alongside a safer sharps device, lower rates of sharps injuries were sustained for longer. However, the benefit attributable to education alone could not be isolated from the impact of the introduction of the safer sharps device.

Source : http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr914.pdf

Proper selection of safety gloves against Mechanical Hazards

Proper selection of safety gloves is the result of a process that takes into consideration many criteria — from level of protection and durability to hand shape and breathability. Yet, while the process seems complicated, the goal is straightforward: to provide the worker with gloves that combine functionality with as much protection as possible.

The first step to selecting any protective equipment is a risk analysis, says Chantal Gauvin, a scientist with the Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) in Montreal and co-author of the institute’s recent study, Selecting Gloves for Protection against Mechanical Hazards. The risk analysis will identify what type of risk is posed by the worker’s tasks.

Source: Johnson, L. A handy guide to gloves. Canadian Occupational Safety, Vol.50, Iss. 5, Oct.-Nov. 2012, p. 26

http://www.cos-mag.com/ppe/ppe-stories/a-handy-guide-to-gloves.html

Voir aussi : Dolez, P. et al. Information Document for Selecting Gloves for Protection Against Mechanical Hazards. Studies and Research Projects / Technical Guide  RG-738, Montréal, IRSST, 2012, 62 pages.

http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/RG-738.pdf

Version française disponible : Document d'information pour la sélection des gants de protection contre les risques mécaniques, RG-649.

http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-document-d-information-pour-la-selection-des-gants-de-protection-contre-les-risques-mecaniques-rg-649.html

Vos genoux sont fragiles ! Protégez-les avec des protecteurs des genoux

Nombre de professions impliquent que les salariés s'agenouillent régulièrement pour exécuter une tâche. Cette fiche précise les risques générés par le travail à genoux, permet à l'utilisateur ou l'employeur d'identifier les risques qui sont propres à son activité, décrit les quatre type de protecteurs des genoux. Enfin, elle aide au choix du protecteur adapté et guide dans l'utilisation et l'entretien qu'il faut en faire.

Source : http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%20141

 

The situation in the PPE sector

The primary aim of this seminar was to give up-to-date information regarding the PPE regulations, research results, selection and use of PPE and the state of the art level of PPE. The second aim of the seminar was to bring together European PPE experts dealing with legislation, standardization, selection and use of PPE, testing, certification, research, manufacturing, market surveillance and workplace inspection. The seminar was organized by the Finnish Institute of Occupational Health (FIOH) Finland, BG BAU Germany, the Ministry of Social Affairs and Health Finland, and the European Safety Federation (ESF).

Source : The situation in the PPE sector in light of the revision of the PPE Directive, 11th European seminar on personal protective equipment, 24-26 January 2012, Saariselkä, Finland. Helsinki, Finnish Institute of Occupational Health, 2012. 126 p. http://www.ttl.fi/en/publications/Electronic_publications/Documents/PPE_Seminar_Report_2012.pdf

 

 

Slips and trips new tools disponible

HSE (UK) explains how to prevent slips and trips in the workplace. Looks at the causes of slips and trips and discusses how to prevent them. A new «Shattered Lives» website, specialist e-learning tools: STEP (Slips and Trips elearning Package) and a new e-tool, WAIT (Work at height Access equipment Information Toolkit) have received 33 000 new visitors.

Source: Slips and trips. Health and Safety Executive, August 2012.

 

http://www.hse.gov.uk/slips/

Voir Aussi: Slips, trips and falls are preventable and everybody has a role to play. The HSA «Get a grip» document (Ireland) provides practical, easy-to-implement safeguards. It has three pages of practical advice plus a simple checklist. The «Mapping» tool can help to identify high-risk areas. Sector-specific guidance is also available for education, healthcare, hospitality, suppliers and transport.

Source: Slips, Trips and Falls. Health&Safety Autority.

http://www.hsa.ie/eng/Topics/Slips_Trips_Falls/Slips,_Trips_and_Falls.html?showDoc=1&

http://www.hsa.ie/eng/Topics/Slips_Trips_Falls/Get_a_Grip.pdf

Identifying fall-protection training needs for residential roofing subcontractors

Falls remain the leading cause of injuries and fatalities in the small residential roofing industry and analogous investigations are underrepresented in the literature. To address this issue, fall-protection training needs were explored through 29 semi-structured interviews among residential roofing subcontractors with respect to recommendations for the design of fall-protection training. Content analysis using grounded theory was conducted to analyze participants' responses. Results of the analysis revealed six themes related to the design of current fall-protection training: (1) barriers to safety training; (2) problems of formal safety-training programs; (3) recommendations for training implementation; (4) important areas for fall-protection training; (5) training delivery means; and (6) design features of training materials. Results of the study suggest the need for informal jobsite safety training to complement what had been covered in formalized safety training. This work also provides recommendations for the design of a more likely adopted fall-protection training program.

Source: Hung YH, Winchester WW, Smith-Jackson TL, Kleiner BM, Babski-Reeves KL, Mills TH. Identifying fall-protection training needs for residential roofing subcontractors. Appl. Ergon. 2012; ePub. http://dx.doi.org/10.1016/j.apergo.2012.09.007

Les combinaisons étanches : que mesurer lorsque les indices d'astreinte normalisés ne peuvent être utilisés

Cet article rappelle succinctement dans une première partie les principes de l'adaptation de l'Homme à la chaleur et les risques qui découlent de ces expositions en insistant sur les aspects relatifs au port de combinaisons étanches. Dans un second temps, sont rapportées deux études ayant comparé des combinaisons étanches ventilées et non ventilées en situation réelle de travail et en laboratoire. Des métrologies simples, telles que le recueil de la fréquence cardiaque (FC) en continu et des évaluations subjectives ont été utilisées. Leur complémentarité permet de définir des environnements de travail sûrs et acceptables quand les indices d'astreinte normalisés ne peuvent être utilisés.

Turpin-Legendre E., Meyer J.P. Intérêt des mesures physiologiques et subjectives pour quantifier l'astreinte thermique- Cas particulier du port de combinaisons étanches. Références en santé au travail, TC 141, 14 pages, 2012.

http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TC%20141

La planification d’une opération d’urgence pour dégager un travailleur suspendu dans un harnais de sécurité

Lors de travaux en hauteur, la responsabilité de l’employeur ne se limite pas à choisir un équipement de protection individuelle antichute, tel que prescrit au Code de sécurité pour les travaux de construction (CS, art. 2.10.12),  elle implique également de sauver la vie du travailleur et de le ramener sur la terre ferme, et d’assurer la sécurité des sauveteurs. Depuis le 5 mai 2012, le législateur a mis en évidence cette obligation pour certains employeurs du secteur de la construction -dont les activités concernent les travaux de montage ou de démontage de charpentes métalliques incluant, le cas échéant, un tablier métallique, à l’exception des travaux de montage ou de démontage d’un poste de transformation d’énergie électrique, d’une tour de télécommunication ou d’un pylône servant au transport ou à la distribution d’énergie électrique- soit d’élaborer et d’éprouver une procédure de sauvetage afin de dégager, dans un délai de 15 minutes, un travailleur qui, à la suite d’une chute, se retrouve suspendu dans un harnais de sécurité (CS, art. 3.24.4). Cet article présente les étapes pour élaborer et maintenir actif un plan de sauvetage en cas de chute de hauteur.

Source : Chutes de hauteur- L’élaboration d’un plan de sauvetage. Prévenir aussi, Volume 27, numéro 3, automne 2012, pp. 2-8.

http://www.asp-construction.org/utilisateur/documents/prevenir-aussi/Prevenir_aussi_automne2012.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives