Les policiers et le stress post-traumatique

Policier et stressLe 18 juillet dernier, Cyberpresse publiait un article intitulé : SPVM: le moral au beau fixe malgré la crise étudiante. On y relate que malgré le climat de tension et d'affrontement qui a accompagné les manifestations étudiantes du printemps 2012, les policiers de Montréal n'auraient pas été plus nombreux à demander de l'aide psychologique. « Entre les mois de mars et juin, les psychologues du Programme d'aide aux policiers du Service de police de la Ville de Montréal ont fait 1 040 consultations, à peine 100 de plus que l'an dernier pour la même période. Selon des données obtenues l'an dernier par La Presse, environ 300 policiers montréalais par année ont recours aux services psychologiques offerts par leur employeur. Cela représente moins de 7% des quelque 4 600 policiers du SPVM, ce qui correspond à la moyenne de la population. »

Au moment où cet article était publié, nous en préparions un sur les résultats de deux recherches menées auprès de corps policiers du Québec sur les facteurs prévisionnels de l'état de stress post-traumatique, justement. Les chiffres cités par La Presse collent à ceux obtenus par les scientifiques. En effet, bien que le travail des policiers les expose davantage que la population en général à vivre des expériences traumatisantes, ils ne sont pas plus touchés par l'ÉSPT. Auraient-ils une prédisposition psychologique particulière qui les protège à ce point de vue ? Les règles de sélection des policiers tendent-elles à favoriser des individus qui gèrent mieux le stress que la majorité des gens ? La formation qu'ils reçoivent les prépare-t-elle à faire face à des situations dangereuses et stressantes, ainsi qu'à en gérer les contrecoups possibles ? Les chercheurs ont exploré toutes ces questions et formulé des recommandations afin de fortifier la résilience de ces travailleurs qui risquent chaque jour de vivre des expériences traumatisantes. Les pompiers, les ambulanciers, les secouristes et les urgentologues peuvent en bénéficier eux aussi.   

À lire, dans le numéro de l'été de Prévention au travail.

Bonne lecture!

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

 

 

La valeur de la vie

Illustration Beha - La valeur de la vieLe monde du travail est en constante évolution et l'IRSST doit s'adapter à ses nouvelles réalités. Sa programmation de 2009-2011 ouvrait à cet égard des avenues de recherche inédites au Québec, dont celle d'une prise en compte des aspects économiques de la SST dans les processus décisionnels. Une revue de la littérature publiée récemment pose les premiers jalons d'un projet ayant comme objectif ultime la définition d'indicateurs économiques des coûts des lésions professionnelles.

L'étude répertorie et décrit les éléments et les paramètres considérés dans l'évaluation des coûts directs, indirects et humains des lésions professionnelles, selon les perspectives de l'employeur, du travailleur et de la société. Elle présente également les méthodes utilisées pour faire le calcul d'indicateurs, ainsi que leurs portées et leurs limites.

La méthode de la disposition à payer, par exemple, estime le montant qu'un individu ou une société sont prêts à débourser ou à recevoir en échange d'une variation marginale d'un risque (blessure, maladie ou décès). Elle sert principalement pour évaluer la valeur statistique d'une vie humaine. Un article que vous ne voudrez pas manquer dans le numéro de l'été de Prévention au travail, actuellement en ligne.

Bonne lecture.

Préoccupé par les nouveaux travailleurs et leur sécurité

Selon les plus récentes prévisions, le Québec devra pourvoir 700 000 postes d’ici 2014. Le marché du travail aura besoin de 400 000 personnes pour combler de nouveaux emplois d’ici 2019, prévoit le ministère de l’Éducation. À cela s’ajoutent les départs à la retraite qui libéreront un million d’emplois. Total : 1,4 million de postes à combler d’ici sept ans. L’enjeu est de taille. Du point de vue de l’IRSST, les besoins de main-d’œuvre et donc de formation posent aussi la question de l’intégration sécuritaire de ces nouveaux travailleurs.

Ceux qui partagent ces préoccupations seront intéressés par les observations qu’a faites dans le secteur minier une équipe de recherche. En effet, en raison de la croissance que connaît ce secteur, le recrutement s’y fait à grande échelle. Les chercheurs se sont demandé comment se transmettent les connaissances liées à la SST vers ces nouveaux travailleurs venus d’horizons différents. Un beau défi pour les employeurs comme pour les travailleurs et un sujet d’actualité qui fait l’objet d’un article dans le numéro du printemps de Prévention au travail. Parlant d’apprentissages, le compte-rendu du premier colloque du Réseau d’échanges sur la manutention devrait vous intéresser aussi.

Bonne lecture!

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

De la chimie dans l’air

L'Assemblée générale des nations unies a proclamé 2011 Année internationale de la chimie, confiant son organisation à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et à l'Union internationale de chimie pure et appliquée. Une foule d'activités sont prévues sur les cinq continents au cours de l'année. Une visite sur le site www.chemistry2011.org  ou sur www.unesco.org vous permettra de prendre connaissance des grands thèmes choisis pour cette année. L'un d'eux nous touche particulièrement : la contribution essentielle de la chimie à l'amélioration de la santé.

C'est dans l'air du temps, trois articles du premier numéro de l'année 2011 de Prévention au travail, section Recherche à l'IRSST, traitent de sujets directement liés à ce thème : Les pics de concentration du styrène sont-ils dangereux ?, Les effets des substances chimiques sur l'audition et Ce qu'on sait maintenant des effets des nanotechnologies sur la SST. C'est dans l'air du temps, mais c'est aussi dans presque tous les objets que nous utilisons et dans de très nombreux milieux de travail. Si le sujet vous intéresse, écrivez « chimie » dans le moteur de recherche de la section Archives du site Web de Prévention au travail pour trouver d'autres articles liés à la chimie.

Bonne lecture et bonne Année internationale de la chimie !

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

Les mécaniciens, premier choix

Au moment où nous publions un article sur les troubles musculo-squelettiques chez les travailleurs du secteur automobile, je constate que l'article le plus lu sur notre site Web actuellement c'est Le travail des mécaniciens et des carrossiers vu sous tous ses angle, du numéro de l'hiver 2007.

Le sujet vous intéresse donc. Vous êtes servis. Le portrait des troubles musculo-squelettiques chez les mécaniciens, les peintres et les carrossiers que nous publions dans le numéro de l'automne 2010 vous intéressera certainement. On y comprend que les éléments déclencheurs de TMS ne sont pas nécessairement ceux que l'on pensait au départ. Pourrait-on faire le même constat dans un autre milieu de travail ? Je vous invite aussi à retourner dans nos archives pour lire l'article Outils bruyants et vibrants - L'industrie de l'automobile a les solutions en main, qui fait le point sur les vibrations auxquelles sont exposés les mécaniciens (www.irsst.qc.ca/files/documents/fr/prev/V22_02/17-20.pdf).

Bonne lecture et bonne rentrée !

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

De la suite dans les idées

Jeunes travailleursAprès l'entrevue réalisée avec la chercheure Esther Cloutier et publiée dans le numéro du printemps (Collaboration ou conflits de génération au travail), nous publierons, dans le numéro de l'été, un article sur la santé et la sécurité des jeunes travailleurs. Les données récentes publiées dans le rapport qui est à la source de cet article en intéresseront plusieurs en ce temps de l'année où les jeunes sont en grand nombre sur le marché du travail.

La SST des jeunes est un sujet de préoccupation depuis pas mal d'années et plusieurs recherches ont été menées sur le sujet. Voici d'autres articles publiés dans Prévention au travail sur la SST des jeunes, que vous pourrez lire d'ici la sortie de notre numéro d'été, au début du mois de juillet :

Bonne lecture et bon été à tous!

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

À voir : Conférence sur le vieillissement de la main-d'oeuvre

Esther CloutierLe vieillissement de la main-d'œuvre et le départ massif à la retraite des baby-boomers sont des sujets préoccupants dont il a été beaucoup question dernièrement. Ainsi, depuis quelques semaines, on entend parler de la possibilité de reporter l'âge de la retraite. Parallèlement, les journaux publient des articles sur des personnes qui désirent demeurer – et demeurent – sur le marché du travail bien après avoir atteint 60 ou même 65 ans. Comment ces gens sont-ils perçus par leurs collègues plus jeunes, particulièrement par ceux qui sortent des écoles et entrent sur le marché du travail ?

Dans le prochain numéro de Prévention au travail, celui du printemps, nous publions une entrevue réalisée avec la chercheure Esther Cloutier, qui s'intéresse depuis plusieurs années à l'organisation du travail comme soutien à la transmission des savoirs protecteurs de métier et à la problématique du vieillissement dans les milieux de travail.

Pour obtenir un avant-goût de cette entrevue, le site Prévention au travail vous offre la possibilité de voir et d'entendre la conférence prononcée par Mme Cloutier, en 2009, lors du colloque institutionnel sur le thème du vieillissement de la main-d'œuvre et la SST : Enjeux liés à a problématique du vieillissement dans les milieux de travail.

Pour visionner la conférence :  http://www.irsst.qc.ca/prevention-au-travail/files/media/E-Cloutier-Vieillissement/index2.html 

 

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

www.irsst.qc.ca

 

Présent et influent depuis 30 ans

L'année 2010 marque un anniversaire important puisque cela fait 30 ans cette année qu'étaient créés la CSST et l'IRSST. Le numéro de l'hiver 2010 de Prévention au travail, qui vient tout juste de sortir des presses, marque le coup en consacrant ses pages à cet événement.

Je vous invite donc à lire, dans la section Recherche à l'IRSST, des articles intéressants sur les grands défis qu'ont relevés les directeurs généraux qui se sont succédé à la tête de l'Institut. À travers les grandes étapes qui ont marqué la dernière décennie, voyez comment l'Institut a dû, au fil des ans, s'adapter aux réalités changeantes des milieux de travail. J'attire particulièrement votre attention sur les réalisations bien concrètes qui sont nées des travaux des chercheurs de l'Institut ou financés par lui. L'article Tant de choses à faire, tant de choses faites relate comment ces réalisations ont permis d'améliorer, une à la fois, la sécurité ou la santé de travailleurs du Québec, témoignages d'utilisateurs à l'appui. Les réponses enthousiastes de ces gens, lorsque nous les contactions, constituent des sources de motivation pour les années à venir. Vu l'abondance de réponses nous n'avons pas pu publier tous les commentaires recueillis dans le magazine. Vous en trouverez donc d'autres encore dans un supplément publié seulement sur ce site.

Si le contenu de ce spécial 30e anniversaire attisait votre curiosité et que vous vouliez en savoir plus, je vous invite à retourner à l'édition de l'hiver 2000, alors que nous célébrions les 20 ans de la CSST et de l'IRSST : www.irsst.qc.ca/prevention-au-travail/fr/_magazine_archive_13_1.html

Bonne lecture!

 

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche IRSST

Les maux de dos, sujet populaire

L'entrevue avec le chercheur Christian Larivière, Maux de dos - Trouver la clé du développement de l'endurance des muscles, parue dans le plus récent numéro de Prévention au travail (automne 2009) a été téléchargée près de 1 500 fois durant les deux premières semaines suivant la sortie du magazine. En fait, jusqu'à aujourd'hui, c'est l'article de Prévention au travail qui a été visionné le plus souvent cette année.

Nous savons tous que cette question des maux de dos suscite beaucoup d'intérêt, et c'est le moins qu'on puisse dire. Comme le sujet vous intéresse, je vous suggère d'autres articles de Prévention au travail parus sur le sujet :

Bonne lecture!

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche
IRSST

Rendez-vous au... Grand rendez-vous SST 2009 au Palais des congrès

Les 3 et  4 novembre prochain, l'IRSST sera présent au Grand rendez-vous santé et sécurité du travail organisé par la CSST.  Venez nous rencontrer au stand numéro 1015. Vous aurez l'occasion de rencontrer des membres de notre personnel qui pourront discuter avec vous de nos dernières publications en santé psychologique et en cadenassage. Venez découvrir notre nouveau forum sur la manutention manuelle, nos blogues de veille scientifique et le nouveau site Web de Prévention au travail. Vous ne vous êtes pas réabonné à la version papier du magazine Prévention au travail ? Vous pourrez le faire sur place.

C'est un rendez-vous !

Visitez le site Web du Grand rendez-vous

Prévention au travail sur le Web

Bienvenue,

Si vous lisez ce texte c'est probablement que vous venez de découvrir ce site Web Prévention au travailSection Recherche. En le construisant, nous avions pour objectifs d'offrir un complément aux informations que Prévention au travail déjà vous offre depuis plus de 20 ans : un Prévention au travailSection Recherche – Plus. Comme si nous ajoutions des annexes, que nous annotions dans la marge...

Nous souhaitons que vous prendrez plaisir à explorer ce nouveau site et que vous vous prendrez au jeu en contribuant avec vos questionnements, vos compléments d'information, vos anecdotes, vos photos – Pourquoi pas ? –, vos expériences relatives à la santé et à la sécurité au travail. Nous espérons, en fait, que vous prendrez l'habitude de nous rendre des visites actives.

Bonne exploration.

Marjolaine Thibeault
Rédactrice en chef
Prévention au travail
Section Recherche
IRSST