2010-07-01 12:00 - Messages

Pas de répit pour la SST

Été caniculaire, conseils pour prévenir les coups de chaleur, décès causé par la vitesse excessive près d'un chantier routier, travailleur écrasé par un chariot élévateur, mécanicien tué par un pneu qui explose, pompier sérieusement blessé en combattant un incendie, publication de rapports d'enquête d'accidents, etc. En jetant un œil sur l'actualité, on constate facilement qu'il n'y a pas de répit en santé et en sécurité du travail, même si c'est l'été, puisque ces quelques événements sont tous survenus en juillet.

Malgré le lot de mauvaises nouvelles et de leurs tristes conséquences, il y a des employeurs et des travailleurs qui se prennent en charge et appliquent des programmes de prévention. J'oserais dire qu'il y en a de plus en plus.

Il suffit de relire l'article du magazine Prévention au travail, édition été 2010, dans lequel on parle des deux pionniers du paritarisme en SST, Ghislain Dufour, ex-président du Conseil du patronat et feu Louis Laberge, ex-président de la FTQ qui ont longtemps siégé au conseil d'administration de la CSST et de l'IRSST et à qui on remettait un Prix hommage. Parlant de la situation qui prévalait en 1980, M. Laberge disait alors que « les maladies professionnelles n'étaient pas encore reconnues, et ni les employés ni les employeurs ne se souciaient de santé et de sécurité ». En trente ans, la situation dans les milieux de travail a donc évolué.

Alors, souhaitons que la SST demeure un sujet d'actualité, mais pour de bonnes raisons, et pas seulement pour nous rapporter les nouvelles relatives aux accidents qui surviennent encore.

Entretemps, n'oubliez pas que la prévention n'est jamais en vacances...!

Bon été.

 

Marie Larue