Fly-in/fly-out et santé psychologique au travail dans les mines

Une recension des écrits
La fatigue, associée aux longues heures de travail, aux courtes périodes de récupération entre les quarts de travail et à la qualité des installations d'hébergement, est considérée comme un des principaux enjeux en matière de santé et de sécurité au travail par les travailleurs miniers FIFO. Dans une étude, 70 % des travailleurs miniers FIFO interrogés déclarent vivre des troubles de sommeil. Selon une autre étude, 45 % des travailleurs miniers FIFO se disent souvent très fatigués. La fatigue occasionne de l'irritabilité et la peur de commettre des erreurs.
Les difficultés à concilier le travail et la vie personnelle et familiale représentent aussi une préoccupation importante pour les travailleurs miniers FIFO selon plusieurs études. Les longues et fréquentes périodes d'éloignement de la résidence peuvent contribuer à un sentiment d'isolement social et à une diminution du bien-être psychologique. L'éloignement est parfois source de conflits conjugaux et d'inquiétudes associées au fait de ne pouvoir être présent en cas de besoin ou d'urgence. L'incapacité à conserver une routine de vie stable et l'abandon des loisirs sont aussi des facteurs qui peuvent avoir un effet sur la santé psychologique des travailleurs miniers FIFO.

Source: https://www.inspq.qc.ca/publications/2342

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives