Travail posté

Quel(s) critère(s) de pénibilité?
Le travail posté est un facteur de pénibilité qui sera pris en compte dès le premier janvier 2015 dans le Code du travail et dans celui de la Sécurité sociale. Il se caractérise par une organisation impliquant un travail par équipes fixes ou alternantes ce qui permet aux entreprises de fonctionner en continu ou en semi-continu de façon à assurer la continuité d'une production ou d'un service. Ce mode d'organisation expose les salariés à un ou plusieurs facteurs de risques qui sont susceptibles de laisser des traces durables identifiables et irréversibles sur la santé. C'est à partir de ce constat que l'on peut définir les conditions de pénibilité (Code du travail : article D. 4121-5). Actuellement, en France, la pénibilité qui concerne environ 20 % des salariés impliqués dans ce mode d'organisation, est défini par des seuils annuels d'exposition fixés à une heure d'activité entre minuit et 5 heures pendant 120 nuits pour le travail de nuit et au moins 50 nuits pour le travail alternant. Cette définition se limite donc à différencier la pénibilité à partir de deux modalités de travail qui sont l'alternance et la fixité des postes et d'une période de travail effectuée la nuit. Elle ne tient pas compte de nombreux autres facteurs qui caractérisent le travail posté et qui peuvent impacter la santé des salariés. Parmi ceux-ci :
• le nombre de nuits successives de travail ;
• la rotation des postes lente ou rapide ou le travail permanent de nuit ;
• l'heure de prise de poste ;
• le sens de rotation des postes ;
• la durée de travail en poste ;
• le nombre de nuit de repos entre chaque poste ;
• le type de poste occupé.
Sans être exhaustive cette liste montre que l'on peut considérer qu'il existe dans le monde plus d'un millier de modalités différentes de travail en poste. Compte tenu de ces diversités d'organisation qui ont toutes un impact différent sur la santé et la sécurité de l'opérateur, il semble nécessaire de poser la question de l'évaluation des risques et de la définition des critères de pénibilité selon l'organisation de ce type de travail.
Ce document propose d'analyser cette question spécifique relative au travail posté en considérant l'état de la littérature scientifique en lien avec la santé des opérateurs.

Source: Amiard, V., & Libert, J.-P. (2015). Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement
http://dx.doi.org/10.1016/j.admp.2015.02.006

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives