2010-12-01 12:00 - Messages

Shift Work Can Be Hazardous to Your Health

UBC study links shift work to higher risk of work injury
With shift work on the rise, so too may be the risk of workplace injury. A recent study by researchers from the University of British Columbia (UBC) concluded that Canadians who work night and rotating shifts are almost twice as likely to be injured on the job as those working regular day shifts.
The study examined data on 30,000 Canadians collected as part of Statistics Canada's Survey of Labour and Income Dynamics. Trends in work injury were compared among workers involved in different types of shift work from 1996-2006. The findings showed that even though the overall rate of work injuries in Canada decreased during this time, the rate of injuries for night shift workers remained stable.

Source : http://www.ccohs.ca/newsletters/hsreport/issues/2010/11/ezine.html?id=20765&link=2#inthenews

20 ans de conditions de Travail en Europe

Premiers résultats (à partir) de la 5ème Enquête Européenne sur les conditions de Travail
« Une croissance inclusive sous entend de favoriser l'autonomie des citoyens grâce à un taux d'emploi élevé, d'investir dans les compétences, de lutter contre la pauvreté, de moderniser les marchés du travail et les systèmes de formation et de protection sociale, pour aider tout un chacun à anticiper et à gérer les changements, et de renforcer la cohésion territoriale. (…) Il faut garantir à tous un accès et des perspectives tout au long de la vie. Pour relever les défis du vieillissement de la population et d'une concurrence mondiale toujours plus dure, l'Europe doit exploiter pleinement son potentiel de main d'oeuvre. Des mesures favorisant l'égalité entre les hommes et les femmes seront nécessaires pour améliorer la participation au marché du travail, et, ainsi, alimenter la croissance et la cohésion sociale. »
Commission Européenne, Europe 2020, une stratégie pour une croissance, intelligente, durable et inclusive.

Source : http://www.eurofound.europa.eu/pubdocs/2010/74/fr/1/EF1074FR.pdf

Les risques psychosociaux au travail

Les indicateurs disponibles
Pour dresser un premier état des lieux des risques psychosociaux au travail en France, le collège d'expertise sur le suivi statistique de ces risques mis en place en 2008 à la suite du rapport « Nasse-Légeron » a élaboré une batterie provisoire d'une quarantaine d'indicateurs immédiatement disponibles dans les sources statistiques existantes.

Source : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-081-2-2.pdf

Intermittents du spectacle et assurance-chômage

Retour sur un diagnostic convenu (1980-2003)
Le système d'indemnisation-chômage des intermittents du spectacle est régulièrement présenté comme intrinsèquement déséquilibré. En favorisant la précarisation des emplois et la baisse des salaires, il provoquerait un recours toujours plus accentué à l'indemnisation, alimentant un déficit toujours plus important.
Une analyse des données portant sur les années 1980 à 2003 révèle que le constat d'une baisse des salaires et des volumes d'emplois sur cette période relève d'un artefact statistique : la part des intermittents les plus « précaires » n'augmente pas mais gagne en visibilité dans l'appareil statistique. De nombreux indicateurs montrent en réalité une sortie progressive de la précarité pour les plus fragiles et leur intégration dans un régime d'indemnisation qui ne concernait, au début des années 1980, que quelques-uns. L'accroissement du déficit du régime ne doit donc pas être interprété comme la manifestation d'un prétendu caractère explosif. Tout laisse penser qu'il résulte de la montée en charge d'un dispositif qui n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière.

Source : http://www.cee-recherche.fr/fr/connaissance_emploi/74-intermittents-spectacle-assurance-chomage-diagnostic.pdf

Hospital Staff Nurses’ Work Hours, Meal Periods, and Rest Breaks

A Review From an Occupational Health Nurse Perspective
Registered nurses are the largest group of health care providers in the United States. To provide 24-hour care, hospital staff nurses often work long hours and consecutive shifts, without adequate meal or rest breaks. Serious declines in functioning related to provider fatigue can lead to safety issues for patients and nurses alike. The occupational health nurse can assess the effects of nurses' work hours and break periods on employee health, educate staff on the importance of sleep and deleterious effects of fatigue, and implement programs to improve the work environment. This article examines nurses' work hours, break and meal period laws and regulations, and the role of the occupational health nurse in caring for this group of employees. Overall findings suggest that the expertise of an occupational health nurse in the hospital setting could significantly improve the health and safety of staff nurses.

Source : http://www.aaohnjournal.com/showAbst.asp?thing=77295

Les pathologies liées au travail vues par les travailleurs

Parmi les personnes en emploi qui signalent un problème chronique de santé – qu'il soit bénin, sérieux ou grave -, une sur deux estime qu'il est « causé ou aggravé par le travail » d'après les résultats de l'enquête « Santé, Handicap et Travail » de 2007. Ce lien est plus souvent évoqué pour les problèmes psychologiques (« stress, anxiété ») et les douleurs lombaires ou articulaires.
Les problèmes de santé associés au travail apparaissent plus gênants dans la vie courante, et particulièrement dans le travail, que les autres. Près d'un quart des actifs occupés se disent gênés dans leur vie quotidienne par un problème chronique de santé « causé ou aggravé » par leur travail, dont la moitié de façon importante.
Les actifs exposés à des pénibilités physiques ou psychosociales dans leur travail font beaucoup plus souvent un lien entre leurs problèmes de santé et leur travail. La fréquence des pathologies chroniques « causées ou aggravées par le travail » augmente avec le nombre de pénibilités subies dans le travail.

Source : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/etudes-recherche-statistiques-de,76/etudes-et-recherche,77/publications-dares,98/dares-analyses-dares-indicateurs,102/2010-080-les-pathologies-liees-au,12779.html

Comment réduire la pénibilité au travail
  •  Usure, morbidité, stress : comment définir la pénibilité ?
  •  Constater la pénibilité : une phase indispensable pour la réduire
  •  Prévenir plutôt que guérir : la prévention et ses outils

Source : http://www.preventica.com/dossier-reduire-penibilite-au-travail.php#stress

Virilité, métier et rapport aux risques professionnels

Le cas de travailleurs de la sous-traitance
Le développement de la sous-traitance est l'une des modalités importantes de transformation du système productif tendant à fragiliser la construction de la santé au travail. Le rapport qu'entretiennent les travailleurs concernés aux risques professionnels est susceptible de former l'un des moments de cette fragilisation. Au travers de quels mécanismes sociaux et subjectifs? En quoi tendent-ils à atténuer la conscience de ces risques? Tel est l'objet de cet article, basé sur une enquête conduite auprès de salariés masculins de la sous-traitance « interne » de l'industrie lourde (pétrochimie et sidérurgie). On recense d'abord les facteurs objectifs de fragilisation de la santé de ces travailleurs, relativement à la situation des travailleurs des entreprises utilisatrices, facteurs associés au rapport social de sous-traitance. On propose ensuite quelques éléments de cadrage statistique plus vaste du lien perçu entre travail et santé, avant de souligner l'importance, chez les enquêtés, des conduites ambivalentes face aux risques. Leur perception de la relation travail-santé semblant a priori plus positive que ce que l'on pouvait attendre. On interroge enfin le modèle d'interprétation souvent mobilisé à propos de ce dernier phénomène, celui des « stratégies défensives », de sexe et de métier. On montre qu'il doit être replacé dans un ensemble plus complexe de causalités qui construisent également l'activité professionnelle comme opérateur de santé et comme facteur de sélection par la santé.

Pistes, vol. 12, no 3, Novembre 2010

Source : http://www.pistes.uqam.ca/v12n3/articles/v12n3a5.htm

Démarche d’intervention sur l’organisation du travail afin d’agir sur les problèmes de santé mentale au travail

Les problèmes de santé mentale au travail représentent actuellement l'une des plus importantes causes d'absence au travail, et ce phénomène a connu une croissance marquée au cours des deux dernières décennies (Gabriel et Liimatainen, 2000; Vézina et Bourbonnais, 2001; Dewa, Goering, Lin et Paterson, 2002; Henderson, Glozier et Elliott, 2005; Dewa, McDaid et Ettner, 2007; Houtman, 2007). Cette hausse des absences représente un problème de santé publique et économique majeur (Henderson et coll., 2005; Dewa, 2007) et coûterait aux entreprises des milliards de dollars annuellement (Sroujian, 2003).  Selon Vézina (2010), ce phénomène serait directement lié aux nouvelles formes d'organisation du travail et à leurs effets sur l'environnement psychosocial de travail.

Pistes, vol. 12, no 3, Novembre 2010

Source : http://www.pistes.uqam.ca/v12n3/articles/v12n3a4.htm

Mémoire du travail et des expositions professionnelles aux cancérogènes

Enquête en Seine-Saint-Denis (France)
Le cancer est une histoire singulière propre à chaque individu, mais inscrite aussi dans l'histoire collective de la montée des risques cancérogènes dans l'environnement humain (Thébaud-Mony, 2006). Selon les estimations établies en 2000 à partir du système européen d'information sur l'exposition professionnelle aux cancérogènes, CAREX (carcinogen exposure), environ 32 millions de travailleurs européens (de l'Europe des 15) étaient exposés à des cancérogènes, soit 23 % des actifs (Kauppinen T. et coll., 2000). En France, une enquête nationale concernant la surveillance des risques (SUMER) et s'appuyant sur l'expérience des médecins du travail montre que l'exposition professionnelle aux cancérogènes concernait en 2003 14,5 % des salariés du secteur privé (soit environ 2,4 millions) dont 40 % ne bénéficiaient d'aucune protection (Guignon, Sandret, 2005). Un rapport de la Cour des comptes sur le « plan cancer » souligne cependant les « carences » importantes en matière de connaissance et de suivi des expositions professionnelles et environnementales aux cancérogènes (Cour des comptes, 2008).

Pistes, vol. 12, no 3, Novembre 2010

Source : http://www.pistes.uqam.ca/v12n3/articles/v12n3a3.htm

Extending flexicurity

The potential of short-time working schemes : ERM Report 2010
In the face of recession, falling demand and the consequent slowing of production, short-time working and temporary layoff schemes have been extended (or introduced) in many Member States. These schemes, often with the aid of public funds, reduce working time, while protecting workers' incomes and company solvency; frequently, the time spent not working is used for training instead. This report examines the practice of reduced working time across Europe, and looks in detail at how it is implemented in 10 Member States, with a view to determining the contribution that such schemes can make in implementing the common principles of flexicurity, especially in light of the broad-based consensus they enjoy among the social partners.

Source : http://www.eurofound.europa.eu/publications/htmlfiles/ef1071.htm

Key elements of fair employment and decent work

One section of the report ‘Closing the gap in a generation: Health equity through action on the social determinants of health’ issued by the Commission on Social Determinants of Health and published by the World Health Organization focuses on the issues of fair employment and decent work. It examines a range of issues related to working conditions and presents a series of recommendations on how to improve factors relevant to achieving fair employment and decent work.

Source : http://www.eurofound.europa.eu/ewco/2010/10/EU1010011I.htm

 

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives