Cancer de la vessie et expositions professionnelles aux fluides de coupe

Étude épidémiologique parmi les travailleurs de la sidérurgie en France
L'objectif de cette étude est de rechercher s'il existe un risque de cancer de la vessie associé à des expositions professionnelles à des brouillards d'huiles, issus de l'utilisation d'huiles entières ou de fluides aqueux. Une étude cas-témoins a été mise en place au sein d'une cohorte de 22 795 travailleurs de la sidérurgie du Nord - Pas-de-Calais. Les cas de cancer de vessie ont été diagnostiqués entre 2006 et 2012. Trois témoins par cas ont été tirés au sort parmi les sujets de la cohorte. L'évaluation des expositions professionnelles a été réalisée par deux experts.
Cette étude suggère que des expositions professionnelles aux huiles entières sont associées à un risque accru de cancers de la vessie survenant 5 à 25 ans après ces expositions.
Elle ne peut pas exclure un lien avec des expositions récentes aux fluides solubles. En revanche, aucune association n'est mise en évidence avec des expositions plus anciennes, ni avec les expositions aux fluides synthétiques.

Source: Bourgkard, E., Colin, R., Bertrand, C., Veille, M., Genoud, J., Rousselle, D., Girardey, C., Goutet, P., Wild, P., Grzebyk, M. (2018). Références en santé au travail (155), 51-63.
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TF%20258

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives