Dermatites de contact professionnelles dans le secteur agricole

Dans le secteur agricole, les dermatites de contact professionnelles peuvent être des dermatites de contact d'irritation et/ou allergique, des photodermatites de contact, des urticaires de contact ou des dermatites de contact aux protéines.
Les principaux irritants sont les produits phytosanitaires, les végétaux, les désinfectants et détergents, le travail en milieu humide, les huiles et les graisses. Les principaux allergènes sont les produits d'origine végétale et animale, les additifs du caoutchouc, les biocides, notamment dans les désinfectants, et les médicaments. Le diagnostic étiologique nécessite, selon la dermatite en cause, des tests allergologiques avec les batteries commercialisées, les produits professionnels, des photopatch-tests, des ***-tests, des tests cutanés intradermiques et la recherche d'IgE spécifiques. La prévention technique doit mettre en oeuvre toutes les mesures susceptibles de réduire l'exposition. La prévention médicale repose sur la réduction maximale du contact cutané avec les irritants et l'éviction complète du contact cutané avec les allergènes.

Source: Crépy, N.M. (2017). Références en santé au travail (149).
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/Allergologie/TI-RST-TA-101/ta101.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives