74% des artisans retraités du bâtiment ont été exposés à l’amiante

L’INVS (Institut de National de Veille Sanitaire) vient de dévoiler le premier volet de son étude consacrée au suivi post-professionnel des artisans nouvellement retraités. Le programme ESPrI (Épidémiologie et surveillance des professions indépendantes), développé par l’INVS en collaboration avec le RSI, comporte deux volets :

  • Le repérage des artisans retraités exposés à l’amiante afin de leur proposer un suivi médical post-professionnel (SPP)
  • La réalisation d’un suivi épidémiologique de cette population

Le volet SPP de ce programme vient d’être bouclé à travers une étude menée auprès de plus de 15 000 artisans ayant pris leur retraite entre 2004 et 2008 dans 7 régions. Un rapport complet détaillant les résultats de cette étude vient d’être publié. Ce rapport met en lumière les secteurs d’activité et professions les plus exposant à l’amiante. Sans surprise, c’est le secteur de la construction qui est considéré comme le plus exposant avec 96% des emplois concernés. La perception de l’exposition à l’amiante reste toutefois sous-estimée puisque parmi les retraités classés exposés par les experts associés à cette étude, 37% des hommes et 60% des femmes pensaient ne jamais avoir été exposés. Les résultats complets de cette étude vont permettre à la HAS (Haute Autorité de Santé) de publier de nouvelles recommandations sur le suivi post-professionnel amiante. Le programme a permis également d’estimer pour la première fois la prévalence de l’exposition professionnelle à l’amiante dans la population des artisans retraités et de la décrire selon les secteurs d’activité, ainsi que les durées moyennes d’exposition.

Source : http://www.preventica.com/actu-enbref-retraite-batiment-exposes-amiante-1280213.php

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives