2011-12-01 12:00 - Messages

Mists created by the use of compressed airlines for the removal of metalworking fluids - Assessment of the possible exposure health risks

The potential impact of the use of compressed air for the removal of residual metalworking fluids on health was investigated using a test chamber approach followed by a workplace study. The former had the advantage in that the background levels of particles could be reduced significantly. The greatest risk was found to be dermal exposure due to large droplets of MWF coating the worker's torso and arms. The visualisation of respirable mist using back lighting was not a reproducible phenomenon in either setting but in the test chamber, the use of particle counters revealed that a reduction in compressed air pressure decreased the levels of respirable particles. Microbial contamination did not appear to alter the concentrations of particles or their size distribution. However, background levels of airborne particles in the 'well managed' workshops visited were sufficiently high to mask any increase in particle concentrations due to the use of compressed air but dermal exposure was observed.

Source : http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr904.pdf

 

Workshop on Combined Exposure to Chemicals

In the last 10 years, there has been a significant amount of research into the toxicology of mixtures and co-exposure, which has genuinely increased our understanding. Participants at the workshop generally agreed that the WHO/IPCS framework provides a useful tool for risk assessment of combined exposure to multiple chemicals from multiple sources. A suitable problem formulation at the outset of any risk assessment of combined exposures to multiple chemicals was thought to be a fundamental first step.

Source : http://www.ecetoc.org/index.php?mact=MCSoap,cntnt01,details,0&cntnt01by_category=22&cntnt01order_by=date%20Desc&cntnt01template=display_list_v2&cntnt01display_template=display_details_v2&cntnt01document_id=5034&cntnt01returnid=59

 

Visualisation and control of solder fume exposure - A quantitative assessment of LEV effectiveness

Colophony or Rosin Based Solder Flux Fume is a known cause of occupational asthma and as such exposure to it should be controlled. An effective method of engineering exposure control is to use local exhaust ventilation (LEV) to extract the fume at source. Personal exposure to solder fume was quantitatively measured in the breathing zone of a manikin, these exposures were then compared to those caused by uncontrolled soldering in order to assess five different LEV systems. The five LEV systems tested were a downdraught bench; an extracted bench top enclosure, a mobile capturing hood, an on-tip extraction system and a bench top fume absorber.

It was found that even a moderate amount of soldering when uncontrolled caused exposures over 50 times greater than the 8-hour Workplace Exposure Limit of 0.05 mgm-3 and over 30 times greater than the 15-minute Short Term Exposure Limit of 0.15 mgm-3. It was found that all five LEV systems were capable of reducing exposure to zero if used correctly. Each system had distinct advantages and disadvantages that make their use more or less suitable in various situations.

Source : http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr900.pdf

Portrait de l’exposition professionnelle au plomb au Québec et niveaux de plombémie de janvier 2001 à décembre 2008

Les laboratoires de l’IRSST analysent régulièrement des échantillons d’air afin de déterminer la présence de plomb dans l’air et la plombémie constitue l’analyse toxicologique la plus fréquente. Ce rapport fait état du nombre d’établissements engagés dans des programmes de santé, pour lesquels ces types d’analyses relatives au plomb ont été demandées, par secteur d’activités économiques du Québec et par région administrative.

Pour la période de l’étude, soit les années 2001 à 2008, 16 817 résultats de plombémie sont disponibles et couvrent 6 717 travailleurs, répartis dans 500 établissements. Les auteurs constatent que le nombre de personnes ayant démontré au moins une fois un niveau de plombémie élevé diminue de façon régulière dans le temps, suggérant une amélioration de la maîtrise de l’exposition des travailleurs. Ils estiment, par ailleurs, que les efforts de prévention actuellement en place doivent être poursuivis dans de nombreuses entreprises.

Source : http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-portrait-exposition-professionnelle-plomb-quebec-niveaux-plombemie-janvier-2001-decembre-2008-r-713.html

Espaces clos : la prudence est de mise

Les espaces clos, selon leur emplacement, leur conception et leur contenu, comportent des dangers importants pour la santé et la sécurité des travailleurs. Chaque année, au Québec, près de 40 travailleurs sont victimes d'accidents graves et mortels pendant qu'ils travaillent en espace clos. La plupart des décès sont reliés à une déficience en oxygène ou à la présence de gaz toxiques ou inflammables. Par ailleurs, on estime que 60 % des victimes d'accidents fatals sont des personnes ayant fait une tentative de sauvetage, sans toutefois posséder les connaissances ni les équipements nécessaires.

Source : Prévenir aussi, vol. 26, no 4, hiver 2011-2012, p. 2-5. http://www.asp-construction.org/utilisateur/documents/prevenir-aussi/Prevenir_hiver2011-2012.pdf

 

Définir les nanomatériaux : une controverse

Les textes choisis illustrent l’une des controverses que suscite aujourd’hui la régulation des nanomatériaux. Comment évaluer leurs risques et, plus précisément, faut-il, pour cela, que les pouvoirs publics définissent les nanomatériaux ? Les réponses proposées par les auteurs de ces différents textes sont très différentes. Prenant appui sur les démarches actuellement engagées par les pouvoirs publics pour définir les nanomatériaux, les deux premiers textes expriment des positions opposées quant à la pertinence d’une telle entreprise. Dédié aux questions concrètes de mise en oeuvre de procédures d’évaluation des risques liés aux nanomatériaux qui puissent se développer en routine, le troisième texte ne questionne les liens entre connaissances disponibles et les modalités de la régulation des nanomatériaux que dans le cadre des efforts à entreprendre sur le plan technique et organisationnel en matière d’évaluation des risques. Ces trois positions témoignent d’une même volonté de tenir compte des connaissances récentes en matière de risques liés aux nanomatériaux pour mieux les encadrer. Le rôle de la régulation et les formes de cette dernière font toutefois l’objet de positionnements distincts, que nous essaierons d’éclairer. 

ANSES. Stéphanie Lacour. CNRS – Centre d’Étude pour la COopération Juridique Internationale (UMR 6224 CNRS-Université de Poitiers) – Equipe
« Normativités et nouvelles technologies » .  « Définir les nanomatériaux: une controverse ». Bulletin de veille scientifique, no 16, décembre 2011, p. 38-41

Source: http://www.afsset.fr/upload/bibliotheque/696336679257124840838621917145/Anses_bulletin_veille_scientifique_16_BVS_16.pdf

Only a fraction of occupational cancers being identified

A new study, published in September in the Journal of Occupational Medicine and Toxicology (Open Access) shows that, in most countries, the numbers of work-related cancers identified are much lower than are the estimated total burden of cancer attributal to work-related causes. The paper finds that even in countries using a number of the available methods for identification, only a limited fraction of the real number of work-related cancers are reported. The study recommends that clinicians familiarize themselves with the methods of identifying occupational cancers and strive to prevent them.


Source : Sverre Langard and Lukas Jyuhn-Hsiarn Lee. Methods to recognize work-related cancer in workplaces, the general population, and by experts in the clinic, a Norwegian experience. Journal of Occupational Medicine and Toxicology 2011, 6:24.

http://www.occup-med.com/content/pdf/1745-6673-6-24.pdf

WorkSafeBC launches asbestos ‘hidden killer’ website

WorkSafeBC has launched the Hidden Killer website. The resource provides information on asbestos; where asbestos is found; the dangers of asbestos; how to handle asbestos; plus Understanding the impact of asbestos: the Paul Douglas story. Douglas, a boilermaker, was given three to six months to live when he was diagnosed with mesothelioma but survived for more than a decade and became an outspoken advocate for workplace safety and the dangers of asbestos in the workplace.

Source : http://www.hiddenkiller.ca/

 

Pathologies professionnelles - Cancers : Deux études pilotes menées par l’INVS

Dans le cadre de la surveillance des cancers d'origine professionnelle, il serait utile de disposer de taux d'incidence de cancers selon les métiers. Ce type d'indicateur n'existe pas, à l'heure actuelle en France. Pour les définir, il est nécessaire de connaître les caractéristiques professionnelles de chacun des cas de cancers incidents. Le recensement des cas est déjà réalisé par les registres des cancers dans certains départements, mais ne comporte pas d'information professionnelle. À ce titre, l'INVS a mené deux études dont l'objectif était de tester différents circuits de recueil d'informations simples (dernier emploi exercé et emploi le plus long) auprès des patients en amont de l'enregistrement par les registres.
Les études ont porté sur :
•les cancers urologiques dans l'Hérault,
•les cancers broncho-pulmonaires en Vendée.

Le taux de réponse globale (questionnaires validés/ensemble des cas des registres) était respectivement dans ces deux départements de 14 % et 16 %. En revanche, dans les deux départements, 90 % des informations disponibles sur la profession et 70 % sur les secteurs d'activité ont pu être codées pour le dernier emploi. Cependant, le faible taux de réponse globale n'est pas en faveur d'une extension de ces procédures à l'ensemble des registres. Un des enjeux pour la surveillance des cancers d'origine professionnelle sera d'avoir recours aux données de carrière professionnelle, détenues par les caisses de retraite, et de les coupler aux données individuelles de santé.

Source :
http://www.invs.sante.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Travail-et-sante/2011/Recueil-d-informations-professionnelles-aupres-de-patients-atteints-de-cancer

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives