Allergie respiratoire professionnelle aux produits de la mer

L'exposition aéroportée aux poissons d'eau de mer, crustacés ou mollusques en milieu de travail peut entraîner une rhinite ou un asthme professionnels. Sont principalement concernés les professionnels du secteur de la pêche et de l'industrie agroalimentaire conditionnant, préparant et transformant ces denrées, mais aussi les ouvriers de l'aquaculture en mer et la conchyliculture, les employés du commerce alimentaire (poissonneries, grande distribution), les métiers de la restauration (cuisiniers, traiteurs...) voire des salariés de l'industrie pharmaceutique ou cosmétique. La prévalence de l'asthme est importante parmi les personnes exposées, même si peu de cas semblent rapportés en France. Ces allergies respiratoires, de mécanisme IgE-dépendant, découlent d'une sensibilisation aux protéines. Les allergènes majeurs identifiés sont les parvalbumines des poissons et la tropomyosine des crustacés. Ces derniers (notamment crevette, langouste, crabe, homard) semblent plus sensibilisants que les poissons. La prévention technique comporte des mesures visant à réduire la teneur atmosphérique en allergènes : l'intensité combinée à la durée d'exposition est un facteur de risque de sensibilisation respiratoire aux produits de la mer. 

Source : http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/DMT_TR%2051/$File/TR51.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives