Relation entre la teneur en amiante dans les matériaux et la concentration de fibres dans l'air ambiant lors de travaux de démantèlement

Le démantèlement de matériaux à base d’amiante peut générer des concentrations importantes de fibres dans l’air. L’exposition à l’amiante se mesure généralement dans la zone respiratoire du travailleur. La concentration de fibres dans l’air peut dépendre de plusieurs déterminants tels que la teneur en amiante dans le matériau, la matrice dans laquelle sont dispersées les fibres, la friabilité du matériau, les techniques de désamiantage, etc. La relation entre la concentration de fibres dans l’air et les caractéristiques du matériau n’est pas bien documentée. Peu d’information est disponible sur l’exposition des travailleurs aux fibres dans le secteur de la construction au Québec, d’où l’importance d’identifier les principaux paramètres permettant d’améliorer la surveillance environnementale des travailleurs et de porter un jugement sur l’efficacité des moyens de protection. La présente étude visait à documenter les sources d’émission et la contribution de différentes variables à la génération de fibres dans l’air lors de l’exécution de tâches spécifiques par des travailleurs de la construction.

http://www.inspq.qc.ca/publications/default.asp?type=7&e=p&cl=1#apercu

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives