Risque vibratoire chez les opérateurs d’engins mobiles

Cartographie des postures et des vibrations au poste de conduite
Les opérateurs d'engins mobiles sont exposés à des vibrations de l'ensemble du corps susceptibles d'être à l'origine de troubles du rachis. La procédure actuelle d'évaluation du risque vibratoire ne tient pas compte de la position et des mouvements du corps des conducteurs. Ces paramètres sont aujourd'hui considérés comme des cofacteurs importants. Pour cette raison, l'INRS mène des travaux de recherche visant à mettre au point une méthode d'évaluation du risque vibratoire prenant en compte la posture. Dans ce contexte, une cartographie des postures et de l'exposition aux vibrations a été réalisée en entreprise dans plusieurs engins mobiles vibrants (tombereaux, pelles, chariots, etc.). Des différences significatives ont été observées à la fois dans les vibrations et les positions des opérateurs lors de la réalisation des activités réelles de travail. Elles ont permis d'identifier des postures représentatives de chaque type d'engin. Ces résultats constituent une étape indispensable à la mise au point d'une meilleure méthode d'évaluation du risque vibratoire utilisable directement par les professionnels de la prévention.

Source: http://www.hst.fr/dms/hst/data/articles/HST/TI-NT-48/nt48.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives