Développement d’outils et de méthodes pour mieux évaluer et améliorer la protection auditive individuelle des travailleurs

Lorsque l'élimination à la source ne peut être envisagée, la protection individuelle demeure la solution la plus utilisée pour protéger les travailleurs exposés à des niveaux de bruit importants en raison de sa facilité et de sa rapidité d'implantation, ainsi que de son faible coût économique. Le port des protecteurs auditifs est néanmoins associé à plusieurs problématiques : (i) ils peuvent être un cofacteur de risque pour les accidents du travail, (ii) leur performance réelle est souvent très différente de celle affichée en laboratoire ce qui peut induire une sous-protection du travailleur, (iii) les méthodes normalisées de déplacement du seuil d'audition (real-ear attenuation at threshold - REAT) et de la perte par insertion (insertion loss - IL) pour évaluer une performance individuelle des protecteurs sont difficiles à mettre en œuvre en milieu de travail, (iv) la technique de mesure avec microphone placé dans une oreille réelle (field microphone-in-real-ear - F-MIRE), plus appropriée à une implantation sur le site, ne permet pas encore d'obtenir une performance individuelle, (v) la durée de port recommandée pour limiter l'exposition au bruit n'est souvent pas respectée à cause de problèmes d'inconfort. Par ailleurs, les protecteurs sont souvent conçus de façon empirique ou à partir de modèles très simplifiés laissant souvent de côté la notion de confort.

Source: http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/100864/n/developpement-d-outils-et-de-methodes-pour-mieux-evaluer-et-ameliorer-la-protection-auditive-individuelle-des-travailleurs

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives