Réduction des vibrations au poste de conduite des engins de chantier : Travailler sans secousse

Les conducteurs et opérateurs d'engins de chantier sont régulièrement exposés à des vibrations et chocs transmis à l'ensemble du corps par le siège et le plancher. Pour la plupart des engins, l'exposition est au-dessus de la valeur d'action définie par le décret n° 2005-746. Dans certains cas, la valeur limite peut être dépassée.
Ce guide introduit une démarche générale, pour réduire le risque vibratoire, qui est reprise en trois fiches spécifiques aux familles d'engins suivants :
. pelles et chargeuses-pelleteuses,
. chargeuses sur pneux et mini-chargeurs,
. tombereaux rigides et articulés.

Source : http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%206130

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives