Le niveau vibratoire et sonore des équipements miniers n'est pas considéré lorsque vient le temps de choisir le matériel

Dans cette étude, plusieurs recommandations visant à réduire l’exposition des travailleurs miniers au bruit et aux vibrations  sont formulées.

Un total de 28 équipements miniers répartis dans 8 mines souterraines québécoises a été évalué. Pour les vibrations globales du corps, les équipements à risque élevé  (pour une exposition quotidienne de 8 heures) sont les rétrocaveuses (sur rails et sur roues), l’opération d’une foreuse à béquille sur une plateforme d’aluminium, les chargeuses-navettes de 6, 8 et 9 vg3 et certains véhicules de services ou de transport. Pour les vibrations main-bras, aucun des équipements évalués ne se situait dans la zone de risque élevé. En ce qui concerne le niveau de bruit, trois équipements se situaient dans la catégorie d’équipement très bruyant. Il s’agit des rétrocaveuses sur rails et sur roues ainsi que de l’opération d’une foreuse à béquille sur une plateforme d’aluminium.

 

 

Source : Évaluation des vibrations et du bruit des équipements miniers. Marcotte, Pierre; Ouellette, Sylvain; Boutin, Jérôme; LeBlanc, Gilles. Études et recherches / Rapport  R-682, Montréal, IRSST, 2011, 197 pages.

http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-evaluation-des-vibrations-bruit-des-equipements-miniers-r-682.html

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives