Une étude de l’INRS passe les transpalettes au crible

Le niveau vibratoire élevé auquel les conducteurs de transpalettes électriques sont soumis impose la mise en place d’actions de prévention. Tel est le constat de l’INRS à la suite d’une étude de comportement de 6 TEP (transpalettes électriques à conducteur porté). Les conducteurs de charriots sont plus souvent que les autres salariés soumis à des risques de lombalgies et autres mots de dos, de sciatiques, de radiculalgies crurales, de microtraumatismes de la colonne vertébrale…

L’étude confirme, en outre, que la vitesse de circulation et l’état du revêtement des voies empruntées sont les facteurs les plus influents sur l’exposition vibratoire du salarié.

Source : Communiqué de presse INRS – 17 mai 2011

http://www.preventica.com/actu-enbref-etude-inrs-transpalettes-3270511.php

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives