2011-03-01 12:00 - Messages

State of the Art in Hearing Protection Research is Addressed by NIOSH Scientists in Special Journal Issue

Leading experts from the National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) contribute to this month's special issue of the peer-reviewed journal Noise and Health on state-of-the-art research on hearing protection devices. The March-April issue of Noise and Health is available online at www.noiseandhealth.org. The articles present latest findings in areas where new research is vital for addressing challenges that practitioners, employers, and workers can face in choosing and using proper hearing protection. These include:

•Proper fit testing of hearing protectors.
•Determining the performance of different types of hearing protectors in reducing noise exposure.
•Addressing potential discomfort from hearing protectors, which can be an impediment to their proper use.
•Developing appropriate, effective training programs for use of hearing protectors.

Source : Noise & Health, March-April 2011,  vol. 13, no 51, p.85-200

http://www.noiseandhealth.org/currentissue.asp?sabs=n

 

Effet des substances chimiques sur l’audition - Interactions avec le bruit

Bien que le bruit soit le principal facteur de la surdité d'origine professionnelle, certaines substances chimiques peuvent produire des effets ototoxiques qui pourraient rendre l'oreille plus vulnérable à une agression sonore, comparativement au bruit seul. Il s'agit notamment de solvants, d'asphyxiants, de métaux et de pesticides, largement répandus dans les milieux de travail. Au Québec, plus de 400 000 travailleurs sont exposés à des niveaux de bruit élevés, ce qui soulève des inquiétudes quant à la prévention des atteintes à l'audition. Après avoir évalué les effets des substances chimiques seules sur l'audition, les chercheurs analyseront cette fois les données de la littérature pour caractériser les interactions entre elles et le bruit, à des niveaux d'exposition respectant les normes en vigueur du Règlement sur la santé et la sécurité du travail. Les résultats de cette étude permettront de déterminer les agents ototoxiques les plus susceptibles d'interagir avec le bruit et de proposer aux intervenants des stratégies de prévention qui tiennent compte du risque d'additivité des effets sur l'audition dans les situations d'exposition simultanée.

Source : http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/R-685.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives