Evaluation des risques pour l'audition des opérateurs des centres d'appels téléphoniques et solutions de prévention

L'évaluation des risques pour l'audition des opérateurs des centres d'appels téléphoniques a nécessité le développement d'une nouvelle méthodologie utilisant un appareillage de mesure spécifique conforme à la norme ISO 11904-2 parue en 2005. Cet appareillage, basé sur un simulateur de tête et torse et d'un simulateur d'oreille occluse, a été déployé par l'INRS dans 21 centres d'appels pour estimer le risque auditif de plus d'une centaine d'opérateurs. L'estimation de l'exposition quotidienne de ces opérateurs, basée sur la norme ISO 9612 parue en 2009, est évaluée sur la base des temps journaliers de conversation téléphonique et avec le calcul des incertitudes. Les résultats de cette campagne de mesures montrent que le dépassement des seuils réglementaires est très rarement constaté mais peut survenir. Cependant, d'autres problèmes existent dans les centres d'appels téléphoniques : les chocs acoustiques sont des accidents rares mais mal supportés par les opérateurs et le bruit ambiant est trop souvent à des niveaux incompatibles à la fois avec un travail intellectuel et un bon confort d'écoute au téléphone. Des solutions de prévention ont été étudiées pour améliorer cette situation. Les limiteurs de niveaux et les protecteurs acoustiques permettent souvent de garantir une atténuation des chocs acoustiques et une limitation de l'exposition journalière.

Source : http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParIntranetID/OM:Document:794B05C6B60F596DC125780200523372/$FILE/Visu.html

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives