2010-09-01 12:00 - Messages

Cohorte des travailleurs de l’agglomération toulousaine

La population des travailleurs de l'agglomération toulousaine a été particulièrement touchée par l'explosion de l'usine "AZF" en raison du nombre élevé d'entreprises détruites. À la suite d'une enquête transversale dans cette population, une cohorte de travailleurs (cohorte santé "AZF") a été mise en place. L'objectif est de décrire sur une période de cinq années les conséquences sanitaires et socioprofessionnelles de l'explosion.
Les résultats présentés ici concernent l'année de suivi mai 2005-avril 2006 (année T3). Ils font suite à l'enquête transversale (année T0), à l'inclusion dans la cohorte (année T1) et à l'année de suivi mai 2004-avril 2005 (année T2). Au total, 2 166 travailleurs (1 015 hommes et 1 151 femmes) ont répondu à l'autoquestionnaire annuel de T3. L'évaluation de la santé mentale par le GHQ 28 montre un mal-être psychique déclaré par 40 % des hommes et 54 % des femmes. Ces prévalences sont stables par rapport au dernier recueil réalisé avec le GHQ 28 (année T1). Elles sont plus élevées chez les artisans, commerçants, chefs d'entreprises (44 % chez les hommes et 69 % chez les femmes), les employés (49 % et 62 %) et les ouvriers (47 % et 76 %). Dans le domaine des troubles auditifs déclarés, les résultats montrent l'importance des acouphènes (32 % et 28 %) et de l'hyperacousie (29 % et 37 %) ; ces proportions sont stables par rapport à celles recueillies au cours de l'année de suivi T2.
La cohorte santé "AZF" est prévue pour une durée de suivi de cinq ans. Le mal-être psychique et les troubles auditifs témoignent de la persistance des atteintes en santé mentale et auditive dans la cohorte à l'année T3, c'est-à-dire cinq ans après l'explosion de l'usine. Leurs évolutions ne pourront être évaluées qu'à la fin du suivi longitudinal.

Source : http://www.invs.sante.fr/display/?doc=publications/2010/cohorte_sante_azf/index.html

Transmission sonore à travers les protecteurs auditifs et application d'une méthode pour évaluer leur efficacité en milieu de travail

La réduction du bruit à la source est la solution à privilégier pour combattre les effets du bruit en milieu de travail. Malgré tout, de par sa simplicité à mettre en oeuvre à par son apparent faible coût, l'utilisation de protecteurs auditifs demeure très populaire. Il devient donc important de bien connaître l'efficacité réelle des protecteurs utilisés en milieu de travail afin de faire des choix judicieux et éclairés. Cependant, de nombreuses études au cours des vingt dernières années ont clairement montré que la protection affichée par les manufacturiers, obtenue par des essais bien contrôlés en laboratoire, surévalue significativement celle mesurée en milieu de travail. Bien que de nombreuses hypothèses aient été avancées pour expliquer de tels écarts, peu d'études ont portés sur la mesure de la protection en milieu de travail en continu sur de longues périodes de temps.

Source : http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-662.pdf

Abonnement courriel

Messages récents

Catégories

Mots-Clés (Tags)

Blogoliste

Archives